ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

PME

Batimentsmoinschers.com, l’e-commerce de l’entrepôt



243552.jpg

Dominique et Vincent Lyonnet ont développé un modèle original de vente de hangars métalliques. (Photo: Olivier Minaire)

La jeune société luxembourgeoise Batimentsmoinschers.com propose des entrepôts métalliques de tous types via son site internet. Elle s’est en 10 ans forgé une clientèle internationale et voit son futur en lien avec le développement du continent africain.

Dominique et Vincent Lyonnet vont toujours au plus simple. Lorsqu’en 2009 ils lancent une activité de vente d’entrepôts métalliques sur internet, ils baptisent la société «Batimentsmoinschers.com». Logique selon eux: «Lorsque des gens sont à la recherche de produits de ce type sur internet, ce sont les termes qu’ils utiliseront.»

Le temps semble leur avoir donné raison. Les deux frères, venus des Vosges, sont à la tête d’une PME de quelque 40 personnes qui écoule ses produits dans 46 pays. «Les pays voisins et l’Europe en général assurent encore 65% de nos ventes», précise Vincent, directeur des ventes et du marketing. «Mais l’Afrique représente déjà plus de 25%.»

243522.jpg

La structure métallique standardisée permet des adaptations multiples, de la vigne à l’industrie. (Photo: batimentsmoinschers.com)

En début d’année, par exemple, suite à une mission de la Chambre de commerce du Luxembourg en Côte d’Ivoire, elle a livré un entrepôt de 7.500m2 pour une cimenterie de LafargeHolcim. «Le continent africain est prometteur pour une entreprise comme la nôtre qui peut fournir une première installation de base pour démarrer une activité», note encore le responsable des ventes.

Standardisation et prix rabotés

Pour assurer son succès, Batimentsmoinschers.com a fait au plus simple, disions-nous plus haut. C’est aussi ce qui lui a permis de rapidement élargir sa clientèle via internet. «Nos efforts sont concentrés sur la simplicité d’installation, le développement de notre propre gamme et la fonctionnalité des bâtiments proposés», explique Dominique Lyonnet, le CEO.

La société, installée dans ses nouveaux bureaux à Bertrange depuis le mois de février, mise essentiellement sur la standardisation et le prix. «C’est une des raisons pour lesquelles nous avons choisi la vente via un site internet», poursuit le CEO. «Nous avons pu éviter le développement d’une large équipe de délégués commerciaux ainsi que d’intermédiaires.»

Nous avons pu éviter le développement d’une large équipe de délégués commerciaux.

Dominique Lyonnet,  CEO,  Batimentsmoinschers.com

En 2018, Batimentsmoinschers.com a réalisé 1.600 ventes, dont 400 à travers sa récente filiale Tolesmoinscheres.com, qui vend des accessoires que le groupe produit dans son unité vosgienne qui emploie 15 personnes. Elle a aussi réalisé un chiffre d’affaires de 28 millions d’euros, ce qui représente une progression de plus de 90% en cinq ans.

Pour assurer son développement à plus long terme, l’entreprise s’est aussi lancée à la recherche d’un partenaire financier il y a trois ans. «Nous avons reçu beaucoup de marques d’intérêt, mais au final, nous avons choisi de faire entrer l’investisseur en private equity Nextstage, du groupe Amundi, qui dispose de bons réseaux sur le continent africain», explique Dominique Lyonnet.

Le groupe dispose donc de toutes les cartes pour poursuivre son évolution. Il continue d’ailleurs à recruter et pense franchir la barre des 50 employés à Luxembourg dans les 12 prochains mois.