PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Paiement

Les banques européennes contre Visa et Mastercard



283522.jpg

L’Europe craint de ne plus avoir le contrôle des systèmes de paiement. Le projet vise la mainmise de Visa et Mastercard. (Photo: Shutterstock)

Les grandes banques européennes semblent prêtes à s’entendre pour créer un standard commun dans le paiement instantané. L’objectif est de rendre l’Europe moins dépendante des géants américains et chinois du paiement.

Une vingtaine de banques de la zone euro travaillent de concert à la création d’une nouvelle solution de paiement standardisée, qui permettrait de couper la dépendance par rapport aux grands acteurs américains et asiatiques du paiement.

L’objectif est de créer un nouveau standard à l’échelle européenne, qui repose sur le paiement instantané et soit applicable à toutes les formes dématérialisées de paiement.

Un vaste et ambitieux projet qui répond au nom de code PEPSI (Pan European Payment System Initiative). Il a reçu l’appui de la Banque centrale européenne qui avait déjà avancé ses craintes par rapport à une trop grande dépendance de l’Europe, notamment par rapport à Visa et Mastercard.

Éviter la dépendance internationale

Ces moyens de paiement sont une véritable arme de pression et, dans le climat actuel de tensions commerciales, l’Europe ne peut plus se permettre de dépendre des deux multinationales américaines, ni d’ailleurs des acteurs asiatiques comme Alipay.

La mise en place d’un tel standard commun, alors que de nombreux pays ont développé leur propre système de paiement, ne sera pas chose aisée. Le développement du projet est estimé à plusieurs milliards d’euros.

Actuellement, l’initiative est plus politique que technique, mais ces grandes banques, parmi lesquelles six grandes banques françaises ainsi que la Deutsche Bank, semblent décidées à collaborer.