PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Restructuration

La banque italienne Unicredit supprime 8.000 postes



La première banque italienne veut augmenter les dividendes pour l’actionnaire. (Photo: Shutterstock)

La première banque italienne veut augmenter les dividendes pour l’actionnaire. (Photo: Shutterstock)

La banque italienne Unicredit veut renforcer ses fonds propres et offrir des dividendes aux actionnaires. Un programme qui passe par la suppression de 8.000 postes et 500 agences.

Unicredit a annoncé, mardi 3 décembre, un plan stratégique qui prévoit la disparition de 8.000 postes. La première banque italienne prévoit ainsi de se passer de 9% de ses effectifs et de fermer 500 agences.

Au Luxembourg,  la banque a fermé ses bureaux fin 2018  déjà. 162 personnes y ont perdu leur emploi.

Cette fois, le plan «Team23» vise avant tout la division italienne. De source syndicale, près de trois quarts des postes supprimés le seront en Italie.

L’objectif est à la fois de rendre de la valeur à l’actionnaire et d’augmenter les fonds propres. D’ici 2023, le management prévoit d’économiser 16 milliards d’euros. Il prévoit aussi un rachat massif d’actions pour deux milliards d’euros.