PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Nouveauté

Banking Circle autorise les «paiements au nom de»



Anders la Cour entend faciliter les paiements et les délais de règlement. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne) 

Anders la Cour entend faciliter les paiements et les délais de règlement. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne) 

Le fournisseur d’infrastructures financières veut permettre aux entreprises et aux banques de réaliser des règlements avec une transparence sur les paiements et recouvrements.

Banking Circle a annoncé, lundi, le lancement de ses nouvelles solutions de paiement «au nom de» (POBO) et de recouvrement «au nom de» (COBO).

Leur but? Permettre aux institutions financières d’offrir une visibilité immédiate des détails de l’expéditeur lors du traitement des paiements interentreprises et collecter les fonds localement sur des comptes au nom du client final.

Les solutions existantes ne fournissent pas aux institutions de véritables numéros IBAN uniques.
Anders la Cour

Anders la Cour,  cofondateur et directeur général,  Banking Circle

«Les solutions existantes ne fournissent pas aux institutions de véritables numéros IBAN uniques, les paiements étant souvent encore reçus au nom de l’entreprise de paiement ou de la banque plutôt qu’au nom du payeur. Et ce manque de propriété des paiements peut entraîner des problèmes de réconciliation qui, à leur tour, peuvent retarder les délais de règlement, ce qui a un impact sur la trésorerie», explique Anders la Cour, cofondateur et directeur général de Banking Circle.

Voilà pourquoi le fournisseur récemment agréé par la CSSF propose une solution permettant aux banques et entreprises de paiement de «donner à leurs clients l’accès à des paiements et des recouvrements transparents et locaux par-delà les frontières, sans qu’il soit nécessaire d’avoir une présence physique ou une relation avec une banque correspondante dans cette région».