PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Un partenariat à trois

Bâloise lance la première assurance «électrique»



Le partenariat avec Enovos et Diego permet de rassurer les utilisateurs de véhicules électriques sur le fait qu’ils pourront recharger leur voiture, quelles que soient les circonstances. (Photo: Shutterstock)

Le partenariat avec Enovos et Diego permet de rassurer les utilisateurs de véhicules électriques sur le fait qu’ils pourront recharger leur voiture, quelles que soient les circonstances. (Photo: Shutterstock)

Bâloise Luxembourg a lancé un nouveau produit d’assurance automobile, Drive Electric, en partenariat avec Enovos et Diego.

L’électrique grignote. Et grignote encore des parts de marché au diesel, longtemps roi au Luxembourg. Un relativement nouveau marché qui ne pèse pas encore très lourd, mais l’assureur Bâloise anticipe un mouvement de fond et lance Drive Electric .

Trois formules qui permettent à l’assuré de répondre à un certain nombre de problématiques rencontrées avec un véhicule électrique, voire hybride: où recharger ma voiture? Où recharger correctement? Et comment faire à la maison? Que se passe-t-il si on me vole ou me dégrade mes câbles?

On le sait, même la solution de chargement sera hybride: tantôt sur un lieu de shopping, tantôt sur un lieu professionnel, tantôt chez soi, tantôt sur la route des vacances.

Aussi l’assureur a-t-il pris les devants et offre-t-il, avec son assurance, l’accès aux 180.000 bornes de recharge d’Enovos d’un côté, et l’accompagnement à l’installation de borne chez soi grâce à Diego, qui a l’expertise non seulement technologique, mais aussi administrative.