POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

RÉSULTATS 2018

Une baisse des projets soutenus par l’Œuvre



250641.jpg

L’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte a soutenu 112 projets en 2018, contre 130 l’année précédente. (Photo: Shutterstock)

L’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte et la Loterie nationale ont publié, ce mardi 25 juin, leur rapport annuel 2018. Si la Loterie nationale a enregistré une progression de ses ventes à 104,3 millions d’euros, les projets soutenus par l’Œuvre baissent.

112. C’est le nombre de projets qu’a soutenus l’Œuvre nationale de secours Grande-Duchesse Charlotte en 2018, selon le dernier rapport annuel publié ce mardi 25 juin, soit une somme allouée qui s’élève à environ 3,7 millions d’euros, et un chiffre en baisse en comparaison aux 130 projets soutenus en 2017.

Au total, en ajoutant les fonds attribués aux offices sociaux, au Fonds national de solidarité, et aux bénéficiaires récurrents de l’Œuvre, comme la Croix-Rouge luxembourgeoise, Caritas Luxembourg, ou encore le Comité olympique et sportif luxembourgeois, c’est une somme de 19,7 millions d’euros qui a été investie «pour une société plus solidaire, plus inclusive, plus créative et plus durable», dixit l’Œuvre.

Les jeux de grattage en hausse

Déjà annoncés  en janvier dernier , les résultats pour 2018 de la Loterie nationale ont progressé de 2,75%, pour atteindre un chiffre d’affaires de 104,3 millions d’euros. «Le succès du nouveau jeu de tirage High 5 et le renouvellement de la gamme de tickets à gratter ont compensé les baisses de ventes enregistrées sur les autres jeux», explique le communiqué de la Loterie nationale.

Les jeux de grattage enregistrent une hausse des ventes de 15,2%, pour atteindre 24,43 millions d’euros. Les jeux de tirage ont connu, eux, une année 2018 stable, enregistrant 75,67 millions d’euros de vente. Le revenu brut des jeux (RBJ), tous produits confondus, est de 47,315 millions d’euros. Le résultat net est en hausse de 2%, à 24,185 millions d’euros, et qui ont été reversés à l’Œuvre.

Vigilance face aux jeux illégaux

Plus en détail, on peut observer, dans la catégorie des jeux de grattage, que le RBJ des Rubbel est en hausse de 12%, à 9,17 millions d’euros. 18 nouveaux Rubbel ont été lancés l’année dernière. Du côté des jeux de tirage, l’Euromillions a vu ses ventes baisser de 3,3% et représente 39% du chiffre d’affaires de la Loterie nationale.

Le jeu de café traditionnel du pays, le Zubito, a également vu ses ventes poursuivre leur chute de 8,4%. Mais la Loterie nationale explique dans son communiqué qu’elle espère stabiliser les ventes de ce produit, qui représente 3,1% du RBJ. À l’inverse, le jeu High 5, lancé fin janvier 2018, a atteint en une seule année d’existence un chiffre de ventes de 2,6 millions d’euros, et représente déjà 2% du RBJ global.

Malgré ces résultats «positifs», la Loterie nationale reste vigilante face aux opérateurs de jeux illégaux. «On estime aujourd’hui à 1.200 le nombre de machines illégales sur le territoire luxembourgeois», confirme-t-elle.