BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Technologies

Un avenir plus durable grâce aux Smart Cities



Clotilde Cochinaire, IoT solutions and smart territories Expert. Huawei

Clotilde Cochinaire, IoT solutions and smart territories Expert. Huawei

Les Smart Cities répondent non seulement à des besoins environnementaux mais aussi sociétaux et technologiques. Caractérisées par leur modularité en termes de solutions et de dimensions de projets, ces villes intelligentes représentent un enjeu pour les métropoles mais également pour les zones rurales et les petites communes.

Relativement récentes en Europe, les Smart Cities reposent sur trois concepts. Le premier est lié à l’apport de services en réponse à l’urbanisation et à l’augmentation de la population mondiale. Le deuxième concerne la digitalisation des services, i.e. la capacité à générer des applications et dispositifs pour les parties prenantes (autorités, entreprises et citoyens). Le dernier concept s’intéresse à la protection et à la sauvegarde de l’environnement en termes de qualité de vie dans les agglomérations.

Grâce à ces Smart Cities, il est possible d’agréger des données remontées via différents capteurs et transmises au sein de réseaux pour ensuite les exploiter dans le respect des régulations RGPD. «L’objectif est de transformer ces données en informations utiles. Si nous prenons l’exemple de l’éclairage public, les informations portant sur l’activité des citoyens et automobilistes permettent de gérer intelligemment cet éclairage et recourir à des technologies efficientes à faible empreinte énergétique», explique Clotilde Cochinaire, IoT solutions and smart territories expert chez Huawei, une des intervenantes  à la conférence ICT Spring 2021 .

La collaboration, la clé d’un projet durable

Afin de contribuer efficacement à un meilleur avenir, les projets de Smart Cities doivent, dès leur démarrage, impliquer les parties prenantes, autorités et entreprises locales. «Un point-clé est l’adoption par chacun du concept et des services proposés. Il est donc primordial de travailler au plus près de la population, d’établir un état des lieux de l’existant mais aussi des besoins présents et latents.» Un second volet important concerne le maintien de ces projets. «La continuité pour les citoyens, l’urbanisation et l’ensemble du territoire est essentielle. Il est nécessaire de se détacher de son enjeu personnel pour que le projet s’inscrive dans la durée et que des équipes continuent à se former», précise Clotilde Cochinaire.

La continuité pour les citoyens, l’urbanisation et l’ensemble du territoire est essentielle.

Clotilde Cochinaire,  IoT solutions and smart territories expert,  Huawei

Solutionner les problèmes de mobilité et d’urbanisation

La Smart City s’apparente bien souvent à un centre de décision au sein duquel les données acheminées via des réseaux (IoT, cellulaire, filaire) sont stockées et modélisées en vue de leur exploitation dans le but, par exemple, de réduire la congestion.

Huawei, actif dans ce domaine, a développé 180 projets de ce type dans cinquante pays. «Il est important de tenir compte de tous les acteurs locaux et de réaliser des projets réplicables. Un de nos premiers projets, dans le comté de Gaoqing, en Chine, nous a permis de créer une architecture normée d’un point de vue technique et fonctionnel, et pouvant être appliquée à d’autres villes sur une forme très modulaire.»

À Amsterdam, en collaboration avec Geodan, Huawei a voulu répondre à trois enjeux : écologique (adaptation de la consommation et réduction de l’empreinte énergétique de la ville), de mobilité (réduire la congestion et favoriser une meilleure mobilité) et lié à la qualité de vie. «Nous avons réalisé le socle du projet via l’infrastructure de connectivité.»

Créer des bâtiments intelligents à faible empreinte

La réglementation liée au Building Automation Control System impose aux pays de l’Union européenne de mettre en place un système de contrôle des immeubles du domaine tertiaire produisant plus de 290kWh. Le but? Établir un carnet numérique du bâtiment où sont recensés les événements énergétiques afin d’en mesurer l’efficacité dans sa globalité.

En partenariat avec la société Ubiant (spécialisée en IA), Huawei met en place le jumeau numérique de la Maison de la Confluence à Lyon afin de mettre ce bâtiment en conformité avec le décret tertiaire et de réduire sa consommation énergétique. «Ce jumeau a trois caractéristiques: bidirectionnel, il permet de voir en temps réel les événements au sein du building, et offre une visualisation en 3D. Grâce aux informations relevées via les technologies IoT, les gestionnaires d’immeubles sont capables de piloter finement le bâtiment, réduire les coûts des opérations et éviter les déperditions énergétiques.»

Envie de découvrir le projet mis en place par Huawei en collaboration avec Geodan à Amsterdam? Cliquez ici  pour regarder notre vidéo

Vous souhaitez en savoir davantage sur le jumeau numérique de la Maison de la Confluence à Lyon Le partenariat entre Huawei et Ubiant vous en dit plus, cliquez ici .

Pour revivre la keynote Speech à la conférence ICT Spring 2021 de Clotilde Cochinaire, rendez-vous sur:  www.ictspring.com

Pour en apprendre plus sur Huawei et les Smart Cities, regardez cette vidéo:   https://www.youtube.com/watch?v=IWZheE3svvs