POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

social

Audit et médiation à la Fondation Kräizbierg



Le Grand-Duc héritier Guillaume a visité l’institution au mois de juin de cette année. (Photo: Fondation Kräizbierg)

Le Grand-Duc héritier Guillaume a visité l’institution au mois de juin de cette année. (Photo: Fondation Kräizbierg)

Suite aux doléances de l’OGBL et de la délégation du personnel, le conseil d’administration de la Fondation Ateliers Kräizbierg de Dudelange a décidé de proposer un audit externe et une médiation. Des mesures qui seront entérinées dans une semaine.

Le conseil d’administration de la Fondation Kräizbierg de Dudelange – qui accueille, héberge, scolarise et met au travail des personnes handicapées – a décidé de prendre des mesures fortes suite aux doléances du syndicat OGBL et de la délégation du personnel rendues publiques ces derniers jours. Il y était notamment question de la productivité, devenue une priorité dans les ateliers, aux yeux de la nouvelle direction

Des plaintes pour divers motifs

Des récriminations de membres du personnel et de personnes hébergées ont aussi été recueillies par l’OGBL et la délégation. On y évoque des traitements inhumains, dégradants, du harcèlement moral, des pressions… Des plaintes auraient été déposées en justice, et des membres du personnel consulteraient un avocat. Un document de 400 pages aurait été remis en juin au conseil d’administration, sans effet, selon la partie adverse, qui a donc décidé de rendre l’affaire publique.

Les administrateurs ont très vite compris qu’il y avait le feu, et que cet incendie pourrait devenir incontrôlable. Réuni lundi soir, le CA a donc décidé de «confier une évaluation à un expert indépendant externe, qui sera réalisée dans les plus brefs délais, évaluation ayant pour but d’analyser objectivement la situation actuelle et de faire des propositions au conseil d’administration». De plus, «une offre de médiation externe pour faciliter le règlement de conflits à l’intérieur de la Fondation, notamment entre des membres du personnel et des membres de la direction», va être mise en place.

Un représentant du personnel de la Fondation Kräizbierg et un représentant du personnel de la société coopérative «Ateliers Kräizbierg» (SIS), ainsi qu’un représentant des salariés handicapés, pourront dorénavant  prendre part, avec voix consultative, à toutes les réunions des conseils d’administration.

Le CA a répété son «attachement à un dialogue social ouvert et structuré dans l’intérêt du bien-être des salariés et des usagers des institutions du Kräizbierg».

Les différentes mesures seront entérinées lors d’une nouvelle réunion la semaine prochaine.