POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Fiscalité

Aucune baisse de la TVA n’est envisagée au Luxembourg



Si, pour relancer la consommation des ménages, l’Allemagne a baissé son taux de TVA, le Luxembourg n’a pas envisagé cette option. (Photo: Shuttertsock)

Si, pour relancer la consommation des ménages, l’Allemagne a baissé son taux de TVA, le Luxembourg n’a pas envisagé cette option. (Photo: Shuttertsock)

Le Luxembourg a un des programmes de soutien à l’économie les plus ambitieux, selon Pierre Gramegna. Mais le ministre des Finances n’envisage pas de baisser le taux de la TVA pour soutenir la consommation des ménages.

En réponse à une question parlementaire posée par la députée Diane Adehm (CSV) au sujet d’une possible baisse de la TVA pour soutenir la consommation des ménages, le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP), a été clair: «Aucune baisse du taux général de la TVA n’a été envisagée», déclare-t-il.

Non sans avoir récapitulé les aides mises en place par le Luxembourg depuis le début de la crise, assurant qu’en proportion du PIB, le pays fait partie de ceux qui ont le programme le plus ambitieux.

Une manière de démontrer que le Luxembourg n’a rien à envier à l’Allemagne qui, comme le rappelle le Wort , depuis le 1er juillet et jusqu’au 31 décembre, a fait le choix de réduire le montant de cet impôt, avec un passage de 19 à 16% du taux nominal et de 7 à 5% sur le taux réduit.