PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Assurance-vie

Assurance-vie & gestion de patrimoine: duo gagnant


Retour au dossier

Face à une clientèle (U) HNWI particulièrement exigeante et à la recherche d’une offre sur mesure, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois se révèle être l’outil idéal, notamment en matière de planification et gestion patrimoniale.

Souvent perçu comme un investissement complexe, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois a su tirer son épingle du jeu pour répondre aux attentes de la clientèle patrimoniale. Retour sur les raisons qui expliquent son succès, et en quoi il s’avère être un choix gagnant.

«Le contrat d’assurance-vie luxembourgeois se démarque tout d’abord par un régime de protection unique en Europe, qui à la fois rassure et protège les intérêts du souscripteur», explique Julien Milinkiewicz, Wealth Planner chez WEALINS S.A. Dans les faits, ce mécanisme dit du «Triangle de Sécurité», matérialisé par la signature d’une convention tripartite entre le Commissariat aux Assurances, la banque dépositaire et la compagnie d’assurances, assure une séparation entre les actifs de la compagnie d’assurances et ceux représentant le patrimoine du souscripteur. Ainsi, en cas de défaillance de la compagnie d’assurances, le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie luxembourgeois est un créancier de premier rang (on parle souvent de «super-privilège» du souscripteur).

Outre l’aspect sécuritaire, nous constatons une véritable tendance ces dernières années avec une clientèle patrimoniale de plus en plus mobile à l’international, que ce soit pour des raisons familiales et/ou professionnelles. Dans ce contexte, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois constitue un véritable atout pour les expatriés. Grâce à la portabilité du contrat, WEALINS et les compagnies d’assurance-vie luxembourgeoises sont en mesure d’accompagner le souscripteur au gré des évolutions de sa situation, et ce dans plusieurs juridictions. Le contrat a en effet la particularité de s’adapter au cadre juridique et fiscal du nouveau pays de résidence du souscripteur. «Au cours de ces dix dernières années, le nombre de Français installés à l’étranger n’a fait qu’augmenter, et on estime qu’un client qui dispose en moyenne de 10 millions d’actifs changera de juridiction jusqu’à trois fois au cours de sa vie. En cas d’expatriation, WEALINS est parfaitement en mesure d’accompagner le souscripteur. Ainsi, si, par exemple, des clients français décident de s’installer en Italie, il conviendra d’adapter le contrat d’assurance-vie souscrit avant le départ, afin que celui-ci reste conforme. Seule une compagnie d’assurance-vie luxembourgeoise sera en mesure d’apporter cette expertise, et le contrat pourra alors être adapté à la nouvelle résidence fiscale du souscripteur, que ce soit en matière d’actifs sous-jacents ou de structuration patrimoniale», explique Julien Milinkiewicz. «L’objectif est d’accompagner nos partenaires et leurs clients sur le long terme.»

Seule une compagnie d’assurance-vie luxembourgeoise sera en mesure d’apporter cette expertise, et le contrat pourra alors être adapté à la nouvelle résidence fiscale du souscripteur, que ce soit en matière d’actifs sous-jacents ou de structuration patrimoniale.
Julien Milinkiewicz

Julien Milinkiewicz,  Wealth Planner,  Wealins S.A.

Par ailleurs, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois est aussi avantageux grâce à la flexibilité et la diversification qu’il offre. En effet, il permet au souscripteur d’investir dans une large gamme d’actifs, souvent plus large que celle autorisée dans les autres pays où le souscripteur peut avoir son lieu de résidence. On peut citer: fonds obligataires, actions, OPCVM, fonds monétaires, titres cotés et non cotés… l’investissement dans des actifs cotés et non cotés nécessite une expertise spécifique, que les collaborateurs de WEALINS sont d’ailleurs en mesure d’apporter.

Si l’accompagnement apporté au souscripteur, qui peut connaître des situations familiales et professionnelles souvent changeantes, est essentiel, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois est aussi l’outil de transmission de patrimoine par excellence. En optant pour un contrat d’assurance-vie luxembourgeois, le souscripteur peut ainsi nommer librement un ou plusieurs bénéficiaire(s) au contrat, ce choix pouvant (sous certaines conditions) être modifié tout au long de la durée de vie du contrat. La possibilité de pouvoir rédiger une clause bénéficiaire présente aussi quelques avantages. Elle permet par exemple de privilégier un ayant droit spécifique ou de désigner des bénéficiaires multiples et/ou successifs.

Si l’accompagnement apporté au souscripteur, qui peut connaître des situations familiales et professionnelles souvent changeantes, est essentiel, le contrat d’assurance-vie luxembourgeois est aussi l’outil de transmission de patrimoine par excellence.
Julien Milinkiewicz

Julien Milinkiewicz,  Wealth Planner,  Wealins S.A.

«Malgré ces avantages, la gestion et la transmission de patrimoine requièrent une expertise et un savoir-faire spécifiques afin de répondre au mieux aux attentes de la clientèle», rappelle Julien Milinkiewicz.

Dans ce contexte, la compagnie WEALINS peut capitaliser sur l’expertise de ses collaborateurs, chacun expert dans des domaines tels que juridiques, fiscaux et financiers, ainsi que sur un réseau indépendant d’experts. «Nous privilégions avant tout une approche BtoBtoC en travaillant en étroite collaboration avec des partenaires de référence, professionnels de la gestion et de la structuration patrimoniale en adoptant une démarche d’accompagnement personnalisé.»

WEALINS, reconnue pour la qualité de ses services et son excellence opérationnelle, est ainsi en mesure d’accompagner le mieux possible ses partenaires et leurs clients face à leurs préoccupations liées à la gestion et à la structuration de leur patrimoine.