LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

De Mains de Maîtres

L’artisanat d’art célébré une nouvelle fois



L’exposition de la biennale «De Mains de Maîtres» présente, entre autres, des instruments de musique réalisés de manière artisanale. (Photo: Paperjam.lu)

L’exposition de la biennale «De Mains de Maîtres» présente, entre autres, des instruments de musique réalisés de manière artisanale. (Photo: Paperjam.lu)

La nouvelle édition de l’exposition d’artisanat d’art «De Mains de Maîtres» ouvre ses portes ce week-end au 19 Liberté. L’occasion de découvrir la sélection réalisée pour cette biennale des métiers d’art, dont le titre cette année est «Viv(r)e la matière».

La biennale «De Mains de Maîtres» est de nouveau au rendez-vous au 19 Liberté pour une exposition au sein de l’ancien siège de l’Arbed et découvrir les réalisations d’une centaine d’artisans et créateurs du Luxembourg et de la Grande Région.

La première édition de cette biennale dédiée à l’artisanat d’art remonte à 2016, fruit d’une initiative de LL.AA.RR le Prince Guillaume et la Princesse Stéphanie. Depuis, Jean-Marc Dimanche, commissaire de l’exposition, organise tous les deux ans une exposition qui valorise les créations de ces «mains de maîtres» aux talents variés.

On y trouve en effet des objets issus du travail du verre, du bois, de la pierre, des tissus, du métal, de la céramique, du feutre… Bijoux, créations de mode, sculptures, instruments de musique, mobilier, objets de décoration se mélangent et se côtoient dans les beaux espaces et salons de ce qui est aujourd’hui un des bâtiments de Spuerkeess.  

Vue des sculptures «Humpen» de Serge Ecker et Misch Feinen.  (Photo: Paperjam.lu)

1 / 4

Ensemble de bijoux de Claude Schmitz. (Photo: Paperjam.lu)

2 / 4

Travail du chanvre par Stefania Cristina Atanasiu. (Photo: Paperjam.lu)

3 / 4

Sculpture en laiton peint de Teresa de la Pisa. (Photo: Paperjam.lu)

4 / 4

Cette édition, intitulée «Viv(r)e la matière», initialement prévue en 2020 et reportée en 2021, permet de retrouver des artisans déjà présentés les années précédentes, mais aussi de nouveaux venus. Au total, près de 100 artisans et créateurs participent à la biennale. Ils viennent principalement du Luxembourg (67), mais aussi de Belgique (qui est invité d’honneur), d’Allemagne et de France. Ils ont été sélectionnés par un jury suite à un appel à participation qui a rencontré un franc succès puisque 138 candidatures ont été soumises (dont 51% postulant pour la première fois). Pour cette édition, le jury a sélectionné 67 projets luxembourgeois.

À ces projets sélectionnés par le jury viennent s’ajouter des présentations d’objets réalisés par les étudiants en dernière année ou master de quatre écoles européennes: l’ECAL de Lausanne, La Cambre à Bruxelles, la Hochschule à Trèves et la HEAR de Strasbourg.

Des présentations satellites sont aussi proposées dans d’autres lieux de la ville, tels que le Musée d’histoire et d’art, le Grand Théâtre ou encore les ateliers ou les galeries, créant ainsi un parcours hors les murs.

19, avenue de la Liberté à Luxembourg, ouvert jusqu’au 28 novembre, 10h-18h30, entrée libre