ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Rachat de Consol

Ardagh, roi du verre pour 548 millions d’euros



Très présente en Europe et aux États-Unis, la luxembourgeoise Ardagh va étendre son influence en Afrique avec le rachat de Consol. (Photo: Shutterstock)

Très présente en Europe et aux États-Unis, la luxembourgeoise Ardagh va étendre son influence en Afrique avec le rachat de Consol. (Photo: Shutterstock)

Ardagh, un des leaders mondiaux de l’emballage en verre ou en canettes métalliques, a confirmé, ce lundi, avoir acquis sa rivale africaine Consol pour 547,8 millions d’euros. La deuxième opération géante de l’année.

75 ans après sa fondation, Consol produit des emballages pour les industries agroalimentaires, y compris les marchés de la bière, des boissons alcoolisées aux fruits, du vin, des jus de fruits, des boissons non alcoolisées, des eaux minérales et des spiritueux, et elle exploite des installations de production en Afrique du Sud, au Kenya, au Nigeria et en Éthiopie.

Pour reprendre les activités de cette société au chiffre d’affaires annuel de près d’un milliard d’euros, la société luxembourgeoise dirigée par Paul Colson a déboursé un montant non indiqué en cash et reprendra pour 350 millions d’euros de dette à restructurer.

La transaction doit être validée par les autorités antitrust au deuxième trimestre 2022. Si elle était validée, ce serait la deuxième grosse opération de l’année pour Ardagh, après la «création» d’une filiale centrée sur les emballages métalliques à partir d’une SPAC à 3 milliards de dollars avec The Gores Group. Ce groupe s’en est fait une spécialité: il a favorisé le regroupement de huit entreprises pour 38 milliards de dollars.

Ardagh a réalisé un chiffre d’affaires de 6,7 milliards de dollars en 2020.