ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

pandémie

ArcelorMittal relance Rodange, Differdange et Belval



Les employés et ouvriers d’ArcelorMittal vont évidemment continuer à respecter toutes les précautions sanitaires. (Photo: Shutterstock)

Les employés et ouvriers d’ArcelorMittal vont évidemment continuer à respecter toutes les précautions sanitaires. (Photo: Shutterstock)

Après quelques jours d’arrêt, ArcelorMittal a décidé de redémarrer l’activité dans ses installations de Rodange, Belval et Differdange. «Il est essentiel que la production puisse reprendre et se poursuivre», indique le groupe sidérurgique.

Lundi 30 mars, ArcelorMittal a décidé de relancer la production sur ses sites de Rodange, Differdange et Belval. «La situation sanitaire est exceptionnelle, et nous accordons la plus haute priorité à la protection de nos équipes. Pour autant, il est essentiel que les activités de production puissent reprendre et se poursuivre, afin de contribuer à la continuité de l’activité économique et de servir les intérêts de toutes nos parties prenantes, y compris notre personnel, nos clients et les communautés auprès desquelles nous opérons», explique le groupe sidérurgique dans un communiqué.

Par contre, la tréfilerie de Bissen restera à l’arrêt jusqu’au 1er avril inclus. Le site de Dommeldange a réduit son activité jusqu’au 2 avril. Le bon fonctionnement de ces installations ne pouvait plus être assuré «en raison du nombre croissant d’absences au sein des équipes pour différentes raisons (garde d’enfants, arrêt maladie, auto-isolement, quarantaine…)». ArcelorMittal précise que «les expéditions de produits finis sont assurées au mieux avec les équipes présentes afin de répondre aux attentes de nos clients, et dans le strict respect des règles sanitaires».