ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Résultats annuels

ArcelorMittal réduit sa perte en 2020



ArcelorMittal souligne que son niveau de dette est au plus bas depuis 2006. (Photo: Matic Zorman / archives Maison Moderne)

ArcelorMittal souligne que son niveau de dette est au plus bas depuis 2006. (Photo: Matic Zorman / archives Maison Moderne)

Le géant de l’acier a annoncé, jeudi, une perte nette de 733 millions de dollars, trois fois moins élevée que celle enregistrée au terme de son exercice 2019. Lakshmi Mittal cède les rênes de l’entreprise à son fils Aditya.

ArcelorMittal a fait état, jeudi matin, d’une perte nette de 733 millions de dollars en 2020, trois fois moins que les 2,4 milliards de dollars enregistrés 12 mois plus tôt.

«Je suis très fier de la résilience et de l’esprit d’entreprise dont ont fait preuve nos collaborateurs dans toute l’entreprise, et qui ont permis à ArcelorMittal de réaliser une solide performance opérationnelle en période d’adversité», a commenté, dans un communiqué de presse,  Lakshmi Mittal .

Nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec Aditya, notre nouveau CEO.

Lakshmi Mittal,  président exécutif,  ArcelorMittal

Ce dernier a aussi annoncé passer le relais à son fils Aditya Mittal , actuel président et CFO du groupe: «Bien que nous devions continuer à relever le défi Covid-19, je m’attends à ce que 2021 soit une autre année de progrès pour la société, et nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec Aditya, notre nouveau CEO.»

Le père reste toutefois impliqué dans la gestion du géant de l’acier, puisqu’en tant que président exécutif, il dirige le conseil d’administration et travaille de concert avec le CEO et l’équipe de direction, précise un communiqué distinct.

Aditya Mittal a rejoint en 1997 l’entreprise créée par son père en 1976. Celle-ci a fusionné en 2006 avec Arcelor, devenant le plus grand producteur d’acier au monde, avec 71,5 tonnes métriques produites l’an dernier. Pour lui succéder en tant que CFO, le conseil d’administration a entériné la nomination de Genuino Christino, directeur financier depuis 2006 et actif dans le groupe depuis 2003.

Un niveau de dette au plus bas depuis 2006

En 2020, le géant de l’acier a vu son chiffre d’affaires fondre de 24,5%, à 53,27 milliards de dollars. Mais le dernier trimestre a dépassé les attentes des analystes, avec un Ebitda de 1,7 milliard de dollars, contre 1,47 attendu.

Quant à la dette de la multinationale, elle est descendue à 6,4 milliards de dollars, soit son niveau le plus bas depuis la fusion opérée en 2006.

ArcelorMittal emploie 3.600 salariés au Luxembourg sur cinq sites industriels et deux implantations administratives. Toutefois, les effectifs sont appelés à être réduits à 3.000 personnes, suite à l’ accord tripartite conclu en janvier dernier, qui prévoit la disparition de 536 postes d’ici 2026 .