ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

revue de presse

ArcelorMittal supprime 216 emplois à Belval et Differdange



263008.jpg

ArcelorMittal emploie 4.100 personnes dans ses différents sites du pays. (Photo: Matic Zorman/archives)

D’ici à 2024, 216 emplois seront supprimés par ArcelorMittal sur ses sites de Belval et Differdange. Les syndicats souhaitent plus de garanties et d’informations sur le plan de restructuration que l’entreprise évoque comme un plan de transformation.

Le chiffre est tombé à l’issue d’une réunion entre les syndicats OGBL et LCGB avec la direction d’ArcelorMittal: 216 emplois vont être supprimés sur les sites de Belval et de Differdange, selon nos confrères du Wort.

L’information de cette restructuration, que l’aciériste préfère appeler de «transformation», avait été évoquée au début du mois de juin . On mentionnait alors la perte de 260 postes. Le ministre du Travail,  Dan Kersch , avait assuré qu’il s’agirait de départs naturels et en préretraite. 

Une nouvelle réunion le 12 septembre

Ces départs seraient inférieurs au flux naturel prévu au cours de cette même période selon le groupe ArcelorMittal. Les syndicats attendent plus de garanties et d’informations, alors que la direction a indiqué que certains départs seraient compensés par des embauches ciblées. 

Actuellement, 800 personnes travaillent à Differdange et 900 à Belval. ArcelorMittal est le quatrième employeur du pays, avec 4.100 personnes recensées.

Une nouvelle réunion entre les différentes parties est prévue le 12 septembre.