LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

Christophe Wagner (réalisateur de «Capitani»)

«‘Arcane’ a été une bonne claque»



Christophe Wagner a beaucoup aimé «The Power of the Dog» de Jane Campion.  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Christophe Wagner a beaucoup aimé «The Power of the Dog» de Jane Campion.  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Alors que 2022 débute, Christophe Wagner, le réalisateur de la série luxembourgeoise «Capitani» (qui revient pour une deuxième saison en février prochain), nous livre ce qu’il a vu de mieux sur le petit et grand écran ces douze derniers mois. 

Quel est votre film préféré de 2021?

«Avec notamment le tournage de la saison 2 de la série ‘Capitani’, je n’ai pas eu tellement de temps pour regarder les nouveautés cinématographiques en 2021. Mais, si je dois choisir un film sorti ces douze derniers mois, j’opte pour ‘The Power of the Dog’ de Jane Campion. J’aurais préféré le regarder sur un grand écran, mais c’est bien sur Netflix que je l’ai vu. Visuellement, c’est vraiment très fort.

Je n’ai jamais été spécialement un grand fan de Jane Campion, mais cette production est un grand film. Son plus grand film sans doute d’ailleurs. Très maîtrisé.

 Quelle est votre série préférée de 2021?

«‘Arcane’, cette série d’animation diffusée sur Netflix qui est annoncée comme la plus chère du monde (on évoque un montant entre 60 et 80 millions d’euros pour la première saison, ndlr). C’est une production franco-américaine adaptée du jeu vidéo ‘League of Legends’. Elle a mis des années à se monter et être réalisée. Mais le résultat vaut le détour. D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’elle était désormais la série la mieux notée sur les sites spécialisés IMDb et AlloCiné. Visuellement, c’est aussi à tomber. Et l’histoire n’a pas été bâclée, c’est bien écrit. Une bonne claque!

Quelle est votre (co)production luxembourgeoise préférée vue en 2021?

«‘Collective’, coproduit par Samsa Film. Un documentaire qui m’a impressionné. J’ai toujours aimé ces derniers. D’ailleurs, c’est par là que j’ai débuté ma carrière. Mais ici, en plus, il y a le côté politique qui me passionne. Cette histoire de corruption massive au sein du système de santé national roumain et d’autres institutions publiques est assez effarante. Si on en avait fait un scénario de fiction, on aurait dit que ce n’était pas crédible. Or, ici, c’est la réalité. Et cela donne un vrai thriller à suivre. Passionnant!

Une performance marquante d’un(e) acteur/actrice en 2021?

«On en revient au film de Jane Campion, ‘The Power of the Dog’, et à la prestation de Benedict Cumberbatch. C’est un acteur, découvert voici quelques années dans la série ‘Sherlock’, que j’aime beaucoup. Mais ce qu’il fait dans ce film-ci est très très fort! On le sent particulièrement habité par son personnage de cow-boy tourmenté. On dit que, puisque son personnage se lave peu, il a adopté la même hygiène de vie sur le tournage. Et qu’il a également connu une intoxication à la cigarette tellement il fumait. Allez savoir ce qui est vrai et ce qui relève de la promotion du film... Mais le résultat est au rendez-vous. Comme pour les autres acteurs du film d’ailleurs. À l’image d’une Kirsten Dunst qui est simplement magnifique.

Une attente cinématographique pour 2022?

«‘Nightmare Alley’, le prochain film de Guillermo del Toro, prévu pour 2022. Au casting, on retrouve Bradley Cooper, Cate Blanchett, etc.

Del Toro est véritablement un de mes réalisateurs de chevet. J’adore ses films européens où il mélangeait le fantastique avec des drames historiques. ‘Le Labyrinthe de Pan’ et ‘L’Échine du Diable’ sont de véritables chefs-d’œuvre, d’une force incroyable. C’est un réalisateur hors du commun.»