POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Marché unique numérique

Le prix des appels vers les autres pays de l’UE plafonné



239123.jpg

Les consommateurs paieront ainsi au maximum 19 centimes (+ TVA) par minute pour un appel vers un autre pays de l’Union européenne, et 6 centimes (+ TVA) par SMS. (Photo: Shutterstock)

La Commission européenne annonce qu’à partir de ce mercredi 15 mai, de nouveaux prix maximaux s’appliqueront à tous les appels et SMS internationaux au sein de l’UE. L’introduction de ces nouveaux plafonds s’inscrit dans le cadre de la réforme européenne des règles en matière de télécommunications.

Après la fin du roaming il y a quasiment deux ans , la Commission européenne poursuit sa volonté de mettre en place un marché unique numérique, avec l’introduction à partir de ce mercredi 15 mai de nouveaux plafonds sur les prix des appels et des SMS internationaux dans l’UE.

Les consommateurs paieront ainsi au maximum 19 centimes (+ TVA) par minute pour un appel vers un autre pays de l’Union européenne, et 6 centimes (+ TVA) par SMS.

Un appel trois fois plus élevé qu’au niveau national

Le prix n’est plafonné que pour les usages personnels, pour les clients privés. Les clients professionnels sont exclus de cette réglementation sur les prix, «étant donné que plusieurs fournisseurs proposent des offres spéciales particulièrement attrayantes pour eux», explique le communiqué de la Commission européenne.

Elle précise également que «les nouvelles règles sur les appels internationaux visent à remédier aux grands écarts de prix qui existaient auparavant entre les États membres. En moyenne, le prix standard d’un appel fixe ou mobile effectué à l’intérieur de l’UE était trois fois plus élevé que le prix standard d’un appel passé au niveau national, et le prix standard d’un SMS à l’intérieur de l’UE s’élevait à plus du double d’un SMS national. Dans certains cas, le prix standard d’un appel effectué à l’intérieur de l’UE pouvait être jusqu’à 10 fois supérieur à celui d’un appel national.»