POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Commission européenne

Une amende de 6,7 millions d’euros contre Meliá



Le groupe hôtelier espagnol, dont l'établissement historique se trouve à Madrid, a coopéré avec la Commission et obtenu une réduction de l'amende infligée. (Photo : Shutterstock)

Le groupe hôtelier espagnol, dont l'établissement historique se trouve à Madrid, a coopéré avec la Commission et obtenu une réduction de l'amende infligée. (Photo : Shutterstock)

La Commission européenne a infligé une lourde amende au groupe hôtelier espagnol pour avoir pratiqué des tarifs discriminatoires selon le lieu de résidence de ses clients.

La Commission européenne avait ouvert en 2017 quatre procédures à l’encontre de voyagistes sous contrat avec Meliá, à savoir Kuoni, Rewe, Thomas Cook et TUI. En cause: une clause selon laquelle ces contrats n’étaient valables que pour les réservations de consommateurs résidant dans des pays déterminés.

Ces voyagistes ne pouvaient pas vendre librement des nuitées à l’hôtel dans tous les pays de l’Espace économique européen (UE + Liechtenstein, Norvège et Islande). Les clients se trouvaient ainsi empêchés de réserver des chambres au meilleur prix en passant par des voyagistes établis dans d’autres États membres.

Les voyagistes concernés n’ont pas fait l’objet de poursuites. Quant à Meliá, sa coopération lui a valu une réduction de 30% de l’amende infligée.