POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

revue de presse

L’ambassadeur américain brigue un siège au Sénat



274111.jpg

Randy Evans a été nommé par Donald Trump ambassadeur des États-Unis au Grand-Duché en septembre 2017, avant d’entrer officiellement en fonction en juin 2018. (Photo: Twitter/Randy Evans)

L’ambassadeur des États-Unis au Luxembourg, Randy Evans, s’est proposé pour un siège au Sénat américain, ce qui signifie qu’il pourrait se rendre à Washington en janvier 2020.

Un siège se libère au Sénat américain: celui de Johnny Isakson, qui démissionnera de son poste pour des raisons de santé le 31 décembre,  selon l’Atlanta Journal-Constitutionrapporté par Delano .

Randy Evans, ambassadeur des États-Unis au Luxembourg  entré en fonction en juin 2018 , souhaiterait lui succéder.

Il n’est pas le seul: plus de 500 personnes ont fait acte de candidature, bien que Randy Evans soit considéré comme l’un des candidats les plus sérieux.

C’est le gouverneur de la Géorgie, Brian Kemp, qui nommera directement le remplaçant de Johnny Isakson jusqu’à la tenue d’une élection spéciale en novembre 2020.

Avant sa nomination au poste d’ambassadeur, Randy Evans était  associé au bureau d’Atlanta du cabinet d’avocats  international Dentons. Auparavant, il a été avocat général auprès du bureau du président de la Chambre des représentants des États-Unis et avocat général du parti républicain de Géorgie.