LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

Oui, Chef!

Allumer sans brûler les étapes avec Tom Ewerling



Grâce à l’expertise de Tom Ewerling, vous aussi, devenez une sommité en barbecue!  (Photo: DR) 

Grâce à l’expertise de Tom Ewerling, vous aussi, devenez une sommité en barbecue!  (Photo: DR) 

Au gaz ou au charbon, le spécialiste de la cuisson sur gril Tom Ewerling nous confie ses astuces pour faire de votre barbecue un succès en 5 étapes.

C’est LE repas convivial par excellence en ces jolis mois d’été. Mais pourtant, le barbecue est, pour certains, un casse-tête, à commencer par son démarrage qui peut en refroidir plus d’un. Alors, pour allumer le feu sans rater l’apéro ni être contraint de recevoir les pompiers comme invités surprises, voilà les conseils d’un expert en la matière, Tom Ewerling, fondateur de l’enseigne spécialisée en barbecues Feier a Flam.

GRILS AU CHARBON

1. Choisir son combustible

Si le charbon de bois est le plus connu, mieux vaut vérifier qu’il fume le moins possible. Les briquettes consistent en un charbon de bois pressé et offrent entre 2h et 2h30 de chaleur sous la grille. Les briquettes de coco génèrent davantage de chaleur, moins de résidus et ont un côté durable, puisqu’elles sont faites de matériaux de récupération. Enfin, les briquettes Greek Fire apportent 4h à 5h de combustion avec une très bonne chaleur… idéales pour les longs gueuletons!

2. L’indispensable cheminée d’allumage

Rempli de charbon ou de briquettes, cet accessoire se pose dans le fond de la cuve du barbecue, juste au-dessus de deux allume-feux. «Je recommande ceux en laine de bois trempée dans la cire, car ils brûlent assez longtemps et résistent bien au vent», explique Tom Ewerling. Comptez ensuite 20 minutes de patience jusqu’à ce que les briquettes soient blanches, et jusqu’au-dessus.

3. Répartir la chaleur

Il suffit de vider le contenu de la cheminée dans la cuve du barbecue. Certains modèles sont équipés de paniers à charbon, destinés à répartir la chaleur selon les besoins. On pose ensuite la grille, on la laisse chauffer quelques instants, puis la cuisson peut démarrer.

4. Cuire et aromatiser

Le couvercle est tout sauf superflu: «Il permet de cuire de manière plus homogène», détaille notre pro du barbecue. Un atout lors de la cuisson de pièces marinées, par exemple. On peut aussi ajouter des chips de bois pour apporter un goût plus boisé, ou tout simplement des épices.

5. Nettoyer

De nombreux modèles de barbecues permettent de déverser les cendres froides facilement grâce à un extracteur amovible. Ensuite, place au nettoyage de la grille avec une brosse rigide, voire ensuite une éponge métallique en cas de vaisselle. «S’il n’y a pas d’entretien régulier, certaines grilles peuvent commencer à rouiller. Dans ce cas, un changement est nécessaire», souligne Tom Ewerling.

GRILS À GAZ

1. Un petit check

Avant tout, mieux vaut veiller à ce que tous les brûleurs soient fermés et le couvercle ouvert. «Si on ne l’ouvre pas et qu’un brûleur est ouvert, le gaz peut remplir la cuve, et il y a un risque d’explosion», prévient notre expert. Ensuite, on peut ouvrir la bouteille de gaz et allumer les brûleurs dont on a besoin.

2. Faire monter la température

L’idéal est d’attendre 5 minutes pour arriver aux environs de 200°C. «C’est là que ça devient intéressant pour cuire.» En fermant la cuve, le mercure monte logiquement plus vite.

3. Griller

Une fois la grille bien chaude, c’est parti pour la cuisson. «Je recommande de cuire avec le couvercle fermé, cela donne un effet similaire à celui d’un fumoir, avec une meilleure répartition des arômes et saveurs», souligne Tom Ewerling. Évidemment, n’oubliez pas d’éteindre votre gril une fois la cuisson terminée.

4. Nettoyer

L’idéal est de faire un effet pyrolyse dans la cuve du barbecue. Pour ce faire, il suffit d’allumer tous les brûleurs au maximum, de fermer le couvercle, de faire monter la température, de voir la fumée sortir. Dès que la fumée a disparu, les résidus sont carbonisés et un simple coup de brosse rigide enlève les restes les plus tenaces.

5. Penser au bac à graisse

En dessous du gril se trouve le bac récupérateur de graisse: n’oubliez pas de le vider, au risque que cette graisse résiduelle brûle. Quant à la grille, l’inox n’est théoriquement pas sujet à la rouille. Pour la fonte, notre pro recommande de la frotter avec un peu d’huile végétale (mais pas d’olive, histoire de ne pas altérer le goût des cuissons) de manière à la protéger du risque de rouille et de la garder plus longtemps.

Si vous voulez en savoir davantage, Tom Ewerling organise des cours et ateliers dans son magasin de Windhof. Plus d’infos sur www.feier-a- flam . lu .

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!