POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Pandémie

L’Allemagne s’inspire de la Corée du Sud



Entre 300.000 et 500.000 tests par semaine sont effectués en Allemagne pour dépister le coronavirus. (Photo: Shutterstock)

Entre 300.000 et 500.000 tests par semaine sont effectués en Allemagne pour dépister le coronavirus. (Photo: Shutterstock)

L’Allemagne, qui pratique déjà un nombre élevé de tests, prévoirait d’adopter une stratégie proche de celle de la Corée du Sud pour lutter contre le coronavirus en augmentant encore ce nombre pour atteindre 200.000 tests par jour.

Un document du ministère de l’Intérieur allemand prescrirait au pays le recours à pas moins de 200.000 tests par jour, selon l’AFP et plusieurs médias. Seraient désormais testés tous ceux qui pensent être atteints du Covid-19, ainsi que toutes les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec un malade.

En multipliant les tests et en plaçant les malades en quarantaine afin d’empêcher la saturation des hôpitaux, l’Allemagne adopterait ainsi la stratégie choisie par la Corée du Sud face au coronavirus.

L’Allemagne pratique déjà, selon les autorités, entre 300.000 et 500.000 dépistages par semaine. Un rythme élevé si on compare à certains pays européens comme la France, qui réserve les tests aux seuls malades à pathologie sévère.

Le Luxembourg, avec près de 14.000 tests déjà effectués, serait, rapporté au nombre d’habitants, «le pays qui teste le plus au monde», selon la ministre de la Santé, Paulette Lenert  (LSAP).