POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

pandémie

L’Allemagne demande une interdiction des séjours de ski



Pas de ski jusqu’au 10 janvier? L’Allemagne va faire la demande auprès des instances européennes. (Photo: Shutterstock)

Pas de ski jusqu’au 10 janvier? L’Allemagne va faire la demande auprès des instances européennes. (Photo: Shutterstock)

L’Allemagne s’apprête à prolonger ses mesures de confinement jusqu’au mois de janvier pour faire face au Covid-19. La chancelière Angela Merkel souhaite que l’Union européenne interdise les séjours de ski.

L’Allemagne doit «encore faire des efforts, car le taux des infections se situe encore à un niveau trop élevé», a indiqué, mercredi soir, la chancelière Angela Merkel, à l’issue d’une réunion marathon de plus de 7 heures avec les autorités régionales des 16 Länder du pays. Ce jeudi, au Bundestag, elle expliquera la nécessité de prolonger jusqu’au mois de janvier au moins les mesures prises voici quelques semaines. Bars, restaurants, lieux culturels ou encore clubs de sports devraient ainsi rester fermés pendant encore plus d’un mois. L’accès aux magasins sera également restreint.

Angela Merkel a aussi invité les Allemands à renoncer à des séjours de ski. Les stations de Bavière, très prisées, avaient déjà annoncé qu’elles seraient fermées pour Noël. Mais pas celles de l’Autriche, toute proche. Demande va donc être faire par l’Allemagne et ses Länder que l’Europe interdise purement et simplement les séjours de ski, et cela jusqu’au 10 janvier.

L'Allemagne comptait, mercredi, 961.320 cas officiellement déclarés de Covid-19 et 14.771 décès, selon le Robert Koch Institut. La barre symbolique du million de cas devrait être franchie dans les tout prochains jours.