ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Grande distribution

Aldi va passer aux réfrigérants 100% naturels



Aldi compte 16 enseignes implantées au Luxembourg. (Photo: SG9LU/archives Maison Moderne)

Aldi compte 16 enseignes implantées au Luxembourg. (Photo: SG9LU/archives Maison Moderne)

Les 16 magasins Aldi du Luxembourg utiliseront à terme un système de refroidissement naturel au CO2. Et ce, d’ici à… 2030. 

En 2016, Aldi constatait que 17% de ses émissions totales de CO2 au Luxembourg étaient dues à des fuites de réfrigérants synthétiques (utilisés dans les meubles de réfrigération et de congélation). Après avoir pris quelques mesures ayant permis de réduire ces émissions de quelques centaines de tonnes, voilà que le discounter compte passer à la vitesse supérieure. 

Aldi annonce ainsi que, d’ici à 2030, l’ensemble du parc de ses magasins situés au Luxembourg, soit 16 enseignes, utilisera un système de refroidissement naturel au CO2. Des réfrigérants 100% naturels qui sont plus respectueux de l’environnement, ayant un impact des milliers de fois plus faible sur le climat en cas de problèmes liés à des fuites, et permettant ainsi de se passer des réfrigérants synthétiques, aussi appelés gaz fluorés. 

Aldi compte donc se passer des réfrigérants synthétiques, aussi appelés gaz fluorés.  (Photo: Aldi Luxembourg)

Aldi compte donc se passer des réfrigérants synthétiques, aussi appelés gaz fluorés.  (Photo: Aldi Luxembourg)

Ce n’est pas la première mesure durable que le discounter prend. On peut ainsi se souvenir de l’utilisation de panneaux solaires sur les toits, d’un éclairage à faible consommation d’énergie, ainsi que de systèmes de récupération de la chaleur et de l’eau de pluie.