POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

RAPPORT D’ACTIVITÉ

Agora bat des records à Belval et vise déjà Schifflange



252918.jpg

À Belval Nord, l’ensemble des terrains est désormais commercialisé. (Photo: Agora)

L’aménageur de Belval, Agora, a présenté ce jeudi son bilan annuel. Avec 43.500m2 placés sur le marché en 2018, le développeur urbain bat encore des records pour la vente de terrains à Belval en 2018 et s’occupe dès maintenant du développement d’Esch-Schifflange.

En un peu plus de 10 ans, Agora est parvenu à faire de l’ancienne friche de Belval un nouveau morceau de ville, qui connaît une croissance constante et rencontre désormais une belle satisfaction au niveau de ses usagers.

Rien qu’en 2018, 43.500m2 ont été placés sur le marché et de nouvelles ventes ont été conclues pour le lot 9 (bâtiment Icône – bureaux et coworking), le lot 12 (résidence d’accueil), le lot 29 (résidence de soins et seniors), le lot 19 (Belval IV – logements) et le lot 20 (logements).

17.000 usagers

Ce sont aujourd’hui 17.000 personnes qui fréquentent quotidiennement le site de Belval, dont 3.000 résidents, 5.700 personnes qui fréquentent l’université ou le Lycée Bel-Val, et 8.500 salariés.

Du côté des entreprises, 200 entreprises, administrations et commerces ont choisi de s’implanter à Belval, soit 213.000m2 de bureaux livrés en 13 ans, positionnant Belval à 5,3% du stock national de bureaux fin 2018. Environ 200.000m2 supplémentaires de bureaux sont encore à livrer dans les huit prochaines années.

«Au plus haut de son activité à l’heure de la sidérurgie, le site de Belval représentait 6.200 emplois. Aujourd’hui, 8.500 personnes viennent travailler à Belval. Nous pouvons donc affirmer que la reconversion qu’a réalisée Agora, du point de vue de l’emploi, est une réelle réussite», déclare Vincent Delwiche, directeur général d’Agora.

Par ailleurs, le quartier de Belval Nord est entièrement commercialisé et quatre chantiers doivent encore être livrés. La Terrasse des Hauts Fourneaux est également terminée puisque le dernier lot a été attribué à Besix Red pour la réalisation du bâtiment  Icône conçu par Foster + Partners, en association avec Beiler François Fritsch .

Au total, 78% du potentiel du site sont déjà exploités, soit 1,050 million de mètres carrés vendus.

Une enquête satisfaisante

Face à cette forte croissance, Agora a fait réaliser une enquête sur la perception et le vécu du site par les usagers. La société Quest a, de ce fait, interrogé 504 personnes sur diverses questions. Il en ressort que 9 personnes sur 10 considèrent que Belval évolue avec une bonne – voire très bonne – dynamique, notamment en matière d’offre de services, d’organisation urbaine et d’accessibilité.

Il ressort également que cette question de l’accessibilité est un des atouts de Belval (80% d’opinion favorable), un enjeu majeur dans le contexte d’augmentation des flux frontaliers, principalement en provenance de la Belgique et de la France. La qualité de vie semble être donc être satisfaisante à Belval.

Les livraisons, ventes et chantiers à venir

D’ici la fin de l’année, plusieurs projets vont pouvoir être livrés, représentant une surface de 81.000m2. En juillet, le  bâtiment de bureaux Naos  (promoteur: Atenor, 14.000m2) sera livré à ses locataires ARHS. Puis, à l’automne, suivront Rouden Eck et les  Capelli Towers . Il y aura aussi le bâtiment Laboratoires et la résidence Orchidée.

Du côté des ventes, 43.800m2 sont prévus pour la commercialisation d’ici décembre: le lot 27 ouest, le lot 46 «Twist», le lot 47 «Manhattan» et le lot 39.

D’autres sont en négociation (98.000m2 au total): le lot 40 pour du résidentiel et du commerce (19.300m2), le lot 42 pour des bureaux, commerces et services (22.600m2), le lot 43 pour des bureaux, commerces, services et un hôtel (21.600m2), et les lots 44 et 45 pour des bureaux, commerces, services et du résidentiel (21.600m2 et 12.300m2).

Du côté des chantiers, sont en route le lot 2 «Southlane II» (Luxembourg Capital, 7.000m2), le lot 8 «Gateway» (Technoconsult, 14.000m2) et le lot 28 dit «Twenty 8» (Tracol, 14.000m2). Sont programmés les chantiers «Icône» et « Omnia Tower », qui finiront la Terrasse des Hauts Fourneaux. Dans le quartier Square Mile, ce sont les lots 29 et 27 est qui vont également débuter. D’autres chantiers sont aussi attendus dans les quartiers Esplanade et Belval Nord.

Belval Sud se prépare

L’avenir de Belval est désormais au sud , avec un master plan revu, les résidences faisant place à des projets de maisons unifamiliales en bande ou 4 façades. Le Kannercampus y est aussi en construction, permettant de répondre à une demande orientée vers les familles.

Environ 550 logements sont prévus d’ici 2027 et les premières ventes devraient commencer fin 2021 ou début 2022. Les travaux d’infrastructures sont engagés et  l’arrivée du tram  y est déjà prévue.

Quartier Alzette, le prochain grand développement

Maintenant que Belval est très bien avancé, Agora engage ses efforts vers  Esch-Schifflange  et le futur quartier Alzette. Rappelons qu’en 2016, Agora a été mandaté pour réaliser l’étude de faisabilité pour la reconversion des friches industrielles d’Esch-Schifflange.

Ces 62 hectares appartiennent à ArcelorMittal (88%) et à l’État via le Fonds du rail (12%).  Après l’approbation du fait qu’un nouveau projet urbain pouvait y être développé , Agora a organisé un  atelier de conception urbaine coopératif ouvert à la participation du public .

C’est l’équipe composée de COBE, Urban Agency, Urban Creators et Luxplan qui  a été retenue pour poursuivre la conception urbaine  de ce nouveau quartier. Une exposition est prévue à l’automne pour présenter les quatre projets élaborés au cours de l’atelier de conception urbaine.

La décision finale sur la faisabilité du projet doit être prise au premier trimestre 2020, «mais je suis tout à fait confiant quant à la faisabilité de ce projet», conclut Frank Vansteenkiste, président d’Agora.