POLITIQUE & INSTITUTIONS — Justice

Soupçon de fraude électorale

Revoter à Neufchâteau? Verdict le 25 avril



234637.jpg

L’actuel bourgmestre de Neufchâteau, Dimitri Fourny, saura ce jeudi si de nouvelles élections sont organisées dans sa commune.  (Photo: D.R.)

Devra-t-on bientôt revoter à Neufchâteau? Le gouverneur de la province de Luxembourg rendra sa décision jeudi, après avoir mené mardi sa seconde audition publique dans le cadre de l’affaire des fausses procurations. 

Plus de six mois après les élections communales, il faudra peut-être revoter à Neufchâteau. En cause? De sérieux doutes sur 57 procurations de vote obtenues dans un home de la région, en faveur du bourgmestre sortant Dimitri Fourny (chrétien-social) et qui ont faussé les résultats.

Des plaintes ont été déposées, une instruction judiciaire a été ouverte et pas moins de 21 inculpations ont été décernées à l’encontre de différentes personnes, dont Dimitri Fourny lui-même, son épouse, sa fille.

Ce mardi, le gouverneur de la province de Luxembourg, Olivier Schmitz, a tenu sa seconde audience publique. Il a d’abord entendu l’avocat de Dimitri Fourny, avant de passer la parole à celui du chef de file de l’opposition communale, le libéral Yves Evrard.

Celui-ci n’a pas manqué de critiquer le bourgmestre toujours en place, en évoquant un «membre extrêmement sévère de la commission électorale, qui n’applique pas à lui-même la même rigueur».

Le conseil de Dimitri Fourny a rappelé pour sa part que les parties n’étaient pas «là pour établir des responsabilités, mais pour vérifier s’il y a eu des irrégularités, et si elles étaient en nombre suffisant pour modifier les résultats du scrutin». 

Deux médecins inculpés

Les deux avocats ont demandé l’invalidation des résultats. Le gouverneur a indiqué qu’une décision serait prise ce jeudi pour déterminer si les habitants de cette petite commune seront amenés à revoter. 

Par ailleurs, plusieurs médias belges ont rendu publics de nouveaux noms d’inculpés dans ce dossier. Selon la RTBF, la mère et la sœur de Dimitri Fourny font aussi partie des inculpés, tout comme le premier échevin Daniel Michiels et la directrice de la maison de repos d’où émanaient les procurations fallacieuses.

Il nous revient également que deux médecins de la commune figurent aussi parmi les inculpés. Le Parquet du Luxembourg n’a ni infirmé ni confirmé ces informations.

Contacté par Paperjam, Dimitri Fourny n’a pas souhaité non plus faire de nouveaux commentaires.