ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Internet

Les adresses à un ou deux signes .lu bientôt possibles



Le registre des noms de domaine .lu Restena a donné son feu vert à ces adresses à deux caractères. (Photo: Shutterstock)

Le registre des noms de domaine .lu Restena a donné son feu vert à ces adresses à deux caractères. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg figure aujourd’hui parmi les derniers pays européens à restreindre ce type d’adresses web, mais plus pour longtemps, selon l’Office Freylinger.

Une petite révolution se prépare sur la toile: les entreprises détenant des droits de marques consistant en un ou deux signes (lettres ou chiffres) pourront faire enregistrer leur nom de domaine .lu à compter du 31 août prochain, selon le cabinet spécialisé en droit de la propriété intellectuelle,  Office Freylinger .

«La France et le Royaume-Uni ont ouvert leurs noms de domaine aux noms en deux caractères ces dernières années. Le Luxembourg était parmi les derniers à avoir ces restrictions historiques», explique Olivier Laidebeur , directeur du département Marques, dessins et modèles à l’Office Freylinger. «Dans le monde de l’internet, ces gabarits étaient réservés à certaines institutions comme l’État et la poste avec pt.lu», complète notre interlocuteur.

Deux phases pour décrocher les noms de domaine

Le registre des noms de domaine .lu Restena a donné son feu vert à ces adresses web à un ou deux signes, dont l’instauration se déroulera en plusieurs phases. Tout d’abord, du 31 août au 2 octobre, les entreprises détenant des droits de marques consistant en une ou deux lettres ou chiffres et protégés pour le territoire luxembourgeois pourront introduire leur demande. Attention, ces marques doivent correspondre exactement au nom de domaine souhaité, ne pas faire l’objet de litiges et être en vigueur au 31 juillet 2020.

«L’enregistrement du nom de domaine sera approuvé au plus tard le 16 octobre 2020. S’il y a plusieurs demandeurs ayant des revendications valables pour le même nom de domaine, le nom de domaine sera mis aux enchères entre ces parties», précise l’Office Freylinger.

Ensuite, il faudra attendre le 2 novembre 2020 pour ouvrir une procédure d’enregistrement des noms de domaine restants.

«Il vaudra mieux se dépêcher», prévient Olivier Laidebeur, qui ajoute que nombreuses sont les marques et entreprises tant internationales que locales à disposer d’une enseigne à deux signes. Le cabinet les accompagne dans la procédure de dépôt des noms de domaine et, à ce stade, «on a déjà quelques demandes, il y a beaucoup d’intérêt, mais tout le monde n’est pas éligible», précise-t-il.