ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

3 magasins au Luxembourg

Adler en insolvabilité



La procédure n’a pas d’impact sur l’activité des 171 magasins du groupe allemand sur son marché domestique et dans les pays limitrophes. (Photo: Adler Modemärkte)

La procédure n’a pas d’impact sur l’activité des 171 magasins du groupe allemand sur son marché domestique et dans les pays limitrophes. (Photo: Adler Modemärkte)

L’enseigne allemande de prêt-à-porter a vu sa trésorerie affectée par l’impact de la crise sanitaire. La procédure n’implique pour l’heure aucune fermeture des boutiques.

Adler Modemärkte a demandé dimanche l’ouverture d’une procédure d’insolvabilité en Allemagne ainsi que pour ses trois filiales, a-t-elle annoncé dans la foulée de cette démarche.

Dans un communiqué, l’enseigne d’articles de prêt-à-porter multimarques précise que son objectif est de restructurer l’entreprise grâce au plan d’insolvabilité et que la procédure n’engendre aucune fermeture des magasins.

Adler dit souffrir d’un déficit de liquidités et être affectée par la fermeture depuis la mi-décembre de la quasi-totalité de ses installations puisque l’Allemagne a enclenché un reconfinement strict dans le contexte de la deuxième vague de Covid-19.

Basée à l’est de Francfort, l’entreprise est l’un des plus grands détaillants textiles d’Allemagne avec 142 points de vente outre-Moselle, mais aussi quelques implantations dans les pays limitrophes, dont trois au Grand-Duché situées à Strassen, Foetz et Wemperhardt.

L’enseigne axée sur le segment des 55 ans et plus employait 3.350 personnes au 30 septembre 2020 et avait réalisé des ventes pour 495,4 millions d’euros sur l’exercice 2019.