PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Depuis le 1ER JANVIER

Les achats en ligne sont mieux sécurisés



Selon les exigences de la directive européenne PSD2, deux outils sont désormais nécessaires pour assurer un paiement en ligne. (Photo: Shutterstock)

Selon les exigences de la directive européenne PSD2, deux outils sont désormais nécessaires pour assurer un paiement en ligne. (Photo: Shutterstock)

Pour éviter les fraudes liées aux cartes perdues ou volées, les achats en ligne sont soumis depuis le 1er janvier à une double authentification. Une mesure liée à la directive européenne PSD2.

C’est une nouvelle mesure de sécurité qui s’ajoute pour les achats en ligne à partir de ce 1er janvier 2021. La directive européenne en matière de paiements, PSD2, prévoit en effet que chaque paiement soit validé après une double authentification.

Un simple SMS d’authentification ne sera donc désormais plus suffisant pour valider un achat en ligne. PSD2 exige une identification forte basée sur au moins deux éléments: numéro d’identification, token, reconnaissance faciale ou vocale.

Une authentification forte réclame en fait deux des trois éléments suivants:

- Un élément que seul l’acheteur connaît (code secret, mot de passe, etc.);

- Un élément que seul le client possède (une carte bancaire, l’accès à l’application de la banque par son téléphone mobile);

- Une caractéristique biométrique (empreinte digitale, voix, balayage de l’iris, etc.).

Gare aux mauvaises surprises

En décembre , l’Association des banques et banquiers, Luxembourg (ABBL) s’inquiétait du fait que des clients puissent être surpris par ce renforcement et se voient empêchés d’effectuer des achats en ligne.

Elle notait que la moitié des transactions par carte en ligne étaient encore validées par SMS, ce qui est désormais insuffisant. Le client bancaire doit donc disposer des outils nécessaires afin de pouvoir valider ses achats.

Une mesure exigée pour réduire le risque de fraude lié aux cartes volées ou perdues.

Les banques ont déjà communiqué sur le sujet, mais en cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec elles afin de voir si vous êtes suffisamment équipé en matière de nouveaux outils de sécurité.