PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Initiative Unep FI

L’ABBL dans le club de la finance soutenable



253870.png

Simone Dettling (UNEP FI) et Guy Hoffmann (ABBL) ont officialisé l’adhésion de la fédération bancaire aux principes de la finance soutenable. (Photo: Matic Zorman)

L’ABBL a officialisé, ce 10 juillet, son adhésion aux principes des Nations unies pour une finance soutenable. La seconde étape est de convaincre ses membres d’y adhérer en leur nom propre.

Profitant de l’importante caisse de résonance que représente son «chairman’s dinner», qui réunit l’ensemble des patrons de banques implantées au Luxembourg, l’Association des banques et banquiers Luxembourg (ABBL) a officiellement signé son adhésion aux principes pour un système bancaire responsable.

Le 16 janvier dernier, son conseil d’administration avait approuvé à l’unanimité ces principes édictés par l’Initiative financière du Programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP FI) et signés par 28 grandes banques internationales lors d’un sommet à Paris en novembre 2018.

Les institutions qui adhèrent doivent notamment aligner leurs activités avec l’accord de Paris sur le climat de 2015 et les objectifs de développement durable des Nations unies, favoriser les impacts positifs et réduire les impacts négatifs.

«En tant que premier secteur d’activité du Luxembourg, le secteur financier a la responsabilité et l’opportunité d’agir en tant que leader pour développer une politique soutenable», a commenté Guy Hoffmann , maître de cérémonie en tant que président de l’ABBL.

Le secteur financier a la responsabilité et l’opportunité d’agir en tant que leader pour développer une politique soutenable.

Guy Hoffmann,  président ,  ABBL

Présente à ses côtés pour la signature, Simone Dettling, banking team lead à l’UNEP FI, a insisté sur le fait que tous les secteurs doivent se réinventer et que l’heure des banques est venue.

«Vous devez adopter une démarche de finance soutenable pour rester compétitifs», argumente-t-elle devant ce panel de CEO. «70% de la jeune génération n’entend plus travailler dans une entreprise qui ne poursuit pas de tels objectifs, et l’argument vaut également pour vos plus jeunes clients.»

Place aux banques

La prochaine étape concrète pour cette initiative onusienne est l’adoption de ces principes, le 22 septembre prochain, par l’Assemblée générale des Nations unies. «J’espère que d’ici là, au moins une banque luxembourgeoise aura également adhéré à ces principes», lance Simone Dettling, en guise de défi.

C’est en effet l’objectif de l’ABBL: donner le ton pour que ses membres fassent plus facilement le pas de leur côté. Ce qui sous-entend d’offrir des services et produits en conformité avec les critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG), de sensibiliser la clientèle aux opportunités de ces choix et de former son personnel dans ce sens.