PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS
FINTECH

Nadifin

À la recherche de la nouvelle star fintech



222488.jpg

Douze start-up, trois fois quatre jours de travail intensif, 100.000 euros à gagner: la deuxième édition du NadiFin est avancée. (Photo: Shutterstock)

La Lhoft a annoncé, jeudi matin, lancer la deuxième version du programme d’accélération de fintech «NadiFin». À la clé, 100.000 euros pour la nouvelle star.

Si on mettait des caméras qui filment les 12 fintech qui seront retenues 24 heures sur 24, on pourrait avoir le premier programme de téléréalité de cet univers qui bouscule le monde financier et bancaire.

Car le programme «NadiFin», un accélérateur lancé par Farvest et Middlegame Ventures, est conçu comme un show très rythmé, en trois séquences, à l’issue desquelles le meilleur recevra 100.000 euros d’investissement par Middlegame Ventures: quatre jours à l’ICT Spring fin mai, quatre jours à Dublin en juin, et quatre jours à la Luxembourg House of Financial Technology (Lhoft) début juillet.

Après une première édition réservée aux regtech, ce nouveau concours, auquel peuvent participer des projets qui ont dépassé le stade de l’amorçage et qui se préparent à lever des fonds en série A (améliorer son produit ou aller sur de nouveaux marchés) ou en série B (pour atteindre les objectifs du business plan), sera ouvert à tous types de fintech.

Pour le directeur de Middlegame Ventures, Pascal Bouvier, l’intérêt est évident: «Premièrement, il est dirigé par les investisseurs et par les opérateurs historiques. Deuxièmement, l’orientation du programme entre pairs (apprentissage, classement) est idéale pour permettre à la start-up de bien assimiler le programme. Je suis impatient d’interagir avec chaque start-up sélectionnée, car je serai l’un des facilitateurs de chaque atelier.»

«L’écosystème des fintech se développe très vite au Luxembourg, poussé par les besoins des institutions, particulièrement dans le domaine des regtech, des wealthtech et des insurtech, et par l’environnement international luxembourgeois, qui permet d’être une excellente base de lancement vers le marché européen», a commenté le CEO de la Lhoft, Nasir Zubairi .

La première version de ce concours, sur la base du programme Village Capital, avait été remportée... par deux fintech, Cybertronica et Railsbank, que le jury n’avait pas réussi à départager.

Les inscriptions se font jusqu’au 10 avril sur le site de NadiFin . Elles seront examinées par un jury, qui communiquera ensuite la shortlist. «12 jours pour 100.000 euros» pourra commencer.