LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

La liste

8 établissements tout beaux tout neufs pour la rentrée



Cette rentrée 2021 est riche en nouveautés gourmandes et festives au Luxembourg, après des mois de grande inquiétude…  (Photo: Alamy Stock Pictures)

Cette rentrée 2021 est riche en nouveautés gourmandes et festives au Luxembourg, après des mois de grande inquiétude…  (Photo: Alamy Stock Pictures)

Si la pandémie et les inondations de juillet ont mis le secteur de l’horeca très à mal ces derniers mois, on a aussi pu voir une joyeuse ribambelle de nouveaux bars et restos faire leur arrivée sur la scène luxembourgeoise. Bonne chance à eux, et petit tour d’horizon...

Que ce soit sous forme d’annonce sur les réseaux sociaux, d’ouverture effective ou de mercato notable, la saison estivale a été synonyme de nouveautés au sein du secteur de l’horeca luxembourgeois! Avant de revenir plus en détail sur ces nouveaux établissements et les personnalités qui y sont associées au cours des semaines à venir, Paperjam Foodzilla a tenu, pour sa rentrée, à souhaiter bonne chance à tout ce petit monde sous forme d’un tour d’horizon et de quelques teasers pour piquer la curiosité des foodies et des oiseaux de nuit de la région. On s’y croise très vite!

La famille Fin Gourmand s’agrandit

Le doute a longtemps plané, mais c’est aujourd’hui certain: le chef Nicolas Szele et son épouse Pauline reprennent bien le restaurant familial de la route d’Esch, le Fin Gourmand. Ça, c’est de la bonne nouvelle! Et non contents de cartonner avec leur épicerie de Mondercange, qui les avait aidés à traverser les confinements, le couple inaugurera également ce vendredi leur nouveau restaurant «La Table de l’Épicerie» – anciennement le Klensch – non loin de là! Grosse actu du côté de Pauline et Nicolas, donc...

Le Fin Gourmand: 2, route d’Esch, Luxembourg (Hollerich/Belair), T. 45 39 91

La Table de l’Épicerie: 1A, rue de Reckange, Mondercange, T. 26 55 02 23

Encore plus de cocktails à la Gare

À quelques pas de la gare centrale de Luxembourg, la rue de Strasbourg continue sa métamorphose avec l’arrivée, depuis quelques semaines à peine, de Madame Jeanette, un chouette bar à cocktails où l’on mange aussi de très bonnes petites choses! Le décor est simple et réussi, et une grande terrasse éphémère permet de profiter des derniers beaux jours juste en face d’un autre établissement très convoité, le Partigiano. Mention spéciale pour le petit néon rouge qui fait son petit effet... Derrière le bar, on retrouve James, que les amateurs de bons cocktails ont connu au 18, le très chic bar de l’hôtel Le Place d’Armes. Ça sent plutôt bon, tout ça!

Madame Jeanette: 9, rue de Strasbourg, Luxembourg (Gare), T. 29 96 60 10

Osé, Osé, Joséphine!

Du côté de la Moselle luxembourgeoise, et plus précisément de Ellange, on retrouve depuis peu un chef tout en barbe et en promesses gourmandes, le jeune Jean-Baptiste Durand, qui pourrait bien vite s’imposer comme une référence à ne pas louper. On a récemment vu passer sur la page du restaurant un intitulé «Écrevisses. Ratatouille. Fleur de courgette. Bisque tonka», qui nous a d’ailleurs collé une dalle immédiate et sans crier gare. Pour son restaurant, il a joué sur la notion d’audace et un acronyme: OSÉ, pour original, savoureux et équilibré. On ira bientôt voir si les trois cases sont bien à cocher!

Restaurant Osé: 11, rue de Mondorf, Mondorf-les-Bains (Ellange), T. 20 28 37 37

Ça glougloute à Differdange!

Dans le sud, un mystérieux oiseau a fait son apparition à la fin du printemps dernier: Le Dindon Dodu! Tout un programme... Derrière ce cocasse nom d’oiseau se cache le patron de l’enseigne luxembourgeoise Njörd, Fabrice Gauthier, qui y propose, avec son chef exécutif Laurent Bouchend’Homme, des assiettes inspirées avec aplomb de la cuisine de M. Robuchon, tout en 100% maison. «Ici, les glaçons sont en cube, mais pas les bouillons!» Pas mieux.

Dindon Dodu: 241, rue Pierre Gansen, Differdange, T. 20 60 29 60

Le Maroc au Limpertsberg

Depuis ce mercredi 15 septembre, l’avenue Pasteur accueille un nouveau lieu qui invite au voyage vers l’Atlas, les plages d’Essaouira et le jardin Majorelle: Caftan, un café-restaurant d’inspiration clairement marocaine, tant dans la déco que sur la carte. Il est d’ailleurs possible de ramener un souvenir déco en allant chiner quelques trésors dans le souk-boutique de l’étage inférieur, où il est aussi de bon aloi de se poser quelques instants pour un thé à la menthe.... «Merhba bikom et bon voyage», nous promet le menu, embarquement immédiat!

Caftan: 37, avenue Pasteur, Luxembourg (Limpertsberg), T. 691 593 705

Hamilius a la frite!

On vous en parlait juste avant les vacances : Stéphanie Jauquet a ouvert à Hamilius une authentique et savoureuse friterie belge 100% fait maison qui ne désemplit pas depuis... Si vous n’avez pas encore testé la fricadelle maison, la croquette crevette ou la frite-lapin, n’hésitez pas une seconde. Le tram s’arrête à 20 mètres, en plus...

La Baraque: 15, rue Aldringen, Luxembourg (Centre-ville), T. 27 49 59 800

Infinity se réveille en mode «old school»

Le centre commercial en plein air Infinity, à la Porte de l’Europe, peine encore à trouver son identité, ainsi qu’une clientèle fidèle. Il faut dire que le télétravail dans ce quartier très «corporate» n’a pas franchement aidé depuis son ouverture. Cela n’empêchera cependant pas le Palms de voir le jour dans les semaines à venir, en lieu et place d’une bijouterie déjà oubliée... Ce bar aux influences latino et hip-hop «old school» a déjà testé son public avec succès grâce à quelques soirées «Legacy» bien remplies. À voir, à présent, si le concept tiendra sur le long terme. On ne peut en tout cas que leur souhaiter bonne chance!

Palms @ Infinity: rue du Fort Niedergruenewald /boulevard J.-F. Kennedy, Luxembourg (Porte de l’Europe, Kirchberg)

Et bientôt, on se retrouve à La Bergamote!

Rien n’est encore annoncé, mais Paperjam Foodzilla a évidemment glané une petite exclu entre deux plongeons cet été: d’ici quelques semaines, le restaurant La Bergamote – une adresse très longtemps plébiscitée à Hollerich/Belair (place de Nancy) – renaîtra de ses cendres! Détails à venir, mais les fêtards et amateurs de bon vin y retrouveront une figure incontournable de la scène luxembourgeoise: le truculent Samuel Giovanardi . Qui a dit hâte?

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!