POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Hôtellerie

Les 700.000 bons de 50 euros distribués début juillet



«Il faut arriver à ce que les gens se rendent à une destination pour y passer une nuit et fassent ensuite d’autres activités», explique Lex Delles. «J’espère que tout le monde va utiliser son bon parce que le Grand-Duché a beaucoup à proposer.» (Photo: Shutterstock)

«Il faut arriver à ce que les gens se rendent à une destination pour y passer une nuit et fassent ensuite d’autres activités», explique Lex Delles. «J’espère que tout le monde va utiliser son bon parce que le Grand-Duché a beaucoup à proposer.» (Photo: Shutterstock)

700.000 bons de 50 euros pour une nuitée dans un hôtel au Luxembourg seront distribués début juillet, a annoncé le ministre du Tourisme, Lex Delles. Ils seront utilisables à partir de la mi-juillet et jusqu’à la fin de l’année.

«Début juillet, tout le monde aura son bon dans sa boîte», a assuré jeudi le ministre du Tourisme, Lex Delles  (DP), au sujet des bons de 50 euros distribués à toute personne de plus de 16 ans pour une nuitée dans un hôtel au Luxembourg.

700.000 bons seront ainsi distribués tant aux résidents qu’aux travailleurs frontaliers et pourront être utilisés dès la mi-juillet, et ce jusqu’à la fin de l’année, chez un hébergeur touristique (hôtel, camping ou auberge de jeunesse.)

Le fonctionnement sera «non bureaucratique et simple tant pour le visiteur que pour l’exploitant», assure Lex Delles. Le montant de 50 euros sera déduit de la note d’hébergement. Il est utilisable pour le prix d’une ou plusieurs nuitées et peut être cumulable si deux personnes bénéficiant d’un bon chacune partagent la même chambre. Le bon sera personnalisé par un code QR et ne pourra être utilisé que par la personne à qui il appartient.

«Tout le secteur de l’horeca est d’accord pour suivre ce projet», selon Lex Delles. Un projet qui va dans le sens du plan de relance du secteur du tourisme , dont la stratégie consiste notamment à promouvoir le Luxembourg et à se focaliser sur le marché de proximité. «Il faut arriver à ce que les gens se rendent à une destination pour y passer une nuit et fassent ensuite d’autres activités», explique Lex Delles. «J’espère que tout le monde va utiliser son bon parce que le Grand-Duché a beaucoup à proposer», conclut-il.