POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Statec

626.108 habitants au Luxembourg début 2020



Le Luxembourg comptait 626.108 habitants au 1er janvier 2020. Une augmentation de 12.214 personnes en un an, largement due à l’immigration, notamment celle des Français, qui ont le solde migratoire positif le plus élevé.

La population du Luxembourg a atteint 626.108 habitants au 1er janvier 2020, avec une augmentation de 12.214 personnes en un an. Un accroissement largement dû à l’immigration nette: le solde migratoire positif est en effet de 11.075 personnes (26.668 arrivées pour 15.593 départs) pour l’année 2019.

La part des Luxembourgeois reste stable: elle représente toujours 52,6% de la population, malgré un nombre de naturalisations en baisse par rapport à 2018 (6.950, contre 5.657, soit -18,6%).

Les Portugais restent la première communauté étrangère (15,2%), devant les Français (7,6%). Mais, comme chaque année depuis 2014, les Français ont le solde migratoire positif le plus élevé (+1.637 personnes), devant les Italiens (+1.020) et les Portugais (+982). Ainsi, la part des Portugais dans l’immigration nette totale chute de 7 points en cinq ans et ne représente que 8,9% en 2019, derrière les Français (14,8%) et les Italiens (9,2%).

Des étrangers jeunes

Le nombre de naissances s’élève quant à lui à 6.230 en 2019, pour 4.283 décès. Le nombre de décès dans la population étrangère est au plus bas, du fait du jeune âge de la population: ainsi, pour 1.027 décès de résidents étrangers en 2019, il y en a eu 3.256 parmi les Luxembourgeois.

En effet, si l’âge moyen est de 40,3 ans pour les femmes et 38,8 pour les hommes, il est de 42,6 ans pour les Luxembourgeoises, contre 37,6 pour les étrangères. De même pour les hommes: il est de 40,1 ans pour les Luxembourgeois, pour 37,4 pour les étrangers.

La part de la population étrangère est surreprésentée entre 30 et 54 ans, mais cette part est moins forte avant 30 ans, et est surtout de moins en moins représentée à mesure que l’âge s’élève au-delà de 55 ans.

2.143 mariages ont été célébrés en 2019, dont 59 entre deux personnes de même sexe (35 entre deux hommes et 24 entre deux femmes). Mais le nombre de divorces est en forte hausse suite à la loi du 27 juin 2019 instituant le juge aux affaires familiales: l’accroissement est de 54,9%, avec 1.906 divorces en 2019, pour 1.230 en 2018.