LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

La Liste

6 adresses pour profiter d’une bonne shisha



La shisha, devenue désuète pendant quelques générations, revient en force depuis une paire d’années et les bons endroits où en profiter continuent à séduire une nouvelle clientèle…  (Photo: Alamy Stock Photos) 

La shisha, devenue désuète pendant quelques générations, revient en force depuis une paire d’années et les bons endroits où en profiter continuent à séduire une nouvelle clientèle…  (Photo: Alamy Stock Photos) 

C’est une des grandes tendances du moment: la shisha (ou chicha, ou hookah) est devenue une vraie sortie en soi, posée et appréciée par de plus en plus de monde. Paperjam Foodzilla s’est concerté avec des amis amateurs et vous donne quelques bonnes adresses, réputées en la matière. De rien.

La plébiscitée: au XVIII à Mersch

On ne l’aurait pas forcément imaginée là, mais c’est pourtant à Mersch que se trouve la shisha qui semble susciter le plus d’enthousiasme. Le XVIII (prononcer 18 et non croix-V-trois bâtons) propose une ambiance à la fois conviviale et juste assez sophistiquée pour fédérer les amateurs du genre. On y diffuse aussi les matchs de foot qui comptent et la terrasse fait le reste...

Le 18 (XVIII): 3, rue d’Arlon, Mersch, T. 26 32 21 77

La VIP: au White à Esch

Si les années pendant lesquelles Jonathan Engel accueillait les grandes stars internationales du hip-hop à bras ouverts devant son club de la rue des Bains – anthologique pour au moins deux générations d’oiseaux de nuit – semblent déjà loin derrière lui, son dernier établissement en date, White, situé à Esch-sur-Alzette, propose toujours une devanture et un traitement aussi exclusifs. Mais avec la nouvelle génération, les bouteilles débarquent à table, entourées d’autant de volutes de narguilé que d’étincelles!

White: 16, rue d’Audun, Esch-sur-Alzette, @white.luxembourg

La «muy caliente»: au Moov à Steinsel

Le Moov n’a plus à faire ses preuves: les soirées latinos et hip-hop du club, géré par l’énergique Hugo Borges, font le plein en permanence et combinent dancefloor enflammé et shishas fumantes... En plus, bonne nouvelle, le patron vient d’aller faire un gros shopping en la matière! Ay papi...

Moov Lounge Bar & Club: 50, rue des Prés, Steinsel. Réservations: 691 440 900

L’occasionnelle qui fait plaisir: au Boonchu à Bertrange

Le restaurant originel de l’enseigne Boonchu continue à rassembler les oiseaux de nuit fans de musique latino et orientale, notamment lors de ses soirées Latino-Lux et des afterworks qui y sont organisés régulièrement depuis le déconfinement. On peut alors y manger, boire et danser, mais aussi se poser pour une shisha si l’envie se fait sentir! Pour se tenir au courant des prochains events, le mieux reste la page de l’établissement.

Boonchu: 28, rue de l’Industrie, Bertrange, T. 28 84 66 20

La gourmande: à Infinity Lounge à Strassen

La «tagline» de l’établissement, récemment implanté dans la zone de Bourmicht, parle d’elle-même: «Eat. Drink. Smoke». En effet, le bar-restaurant propose des plats du jour allant de tagliatelles aux scampis au cabillaud pané sauce coco-curry, ainsi qu’une carte simple et efficace où il y a tout ce qu’il faut pour se rassasier entre deux bouffées... L’ambiance est chill, à quelques minutes de la ville également, il y a une terrasse et des diffusions de matchs.

Infinity Lounge: 42, rue de l’Industrie, Strassen, T. 27 56 14 00

La verdoyante: au Yolo à Esch

Ali a eu le courage d’ouvrir ce petit bar à shisha franchement joli pendant la pandémie. Après tout, «You Only Live Once»! Situé à quelques pas de la rue de l’Alzette et du théâtre d’Esch, l’endroit a été décoré avec bon goût, notamment grâce à des touches végétales, et marque une tendance du centre-ville d’Esch, trop longtemps délaissé, à se peupler à nouveau de petits établissements sympas... On ne peut que lui souhaiter bonne chance!

Yolo Shisha Bar: 22, rue du Brill, Esch-sur-Alzette, T. 27 99 73 28

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!