PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Revue de presse

475 millions de dollars réclamés à Danske Bank



223789.jpg

Danske Bank et quatre anciens dirigeants sont déjà la cible d’une plainte déposée en janvier à New York par un fonds de pension américain. (Photo: Shutterstock)

Des investisseurs de 19 pays ont porté plainte contre la banque danoise dans le cadre du vaste scandale de blanchiment d’argent qui porte sur plus de 200 milliards d’euros de transactions suspectes via la banque danoise.

Suite du vaste scandale de blanchiment au sein de plusieurs groupes bancaires européens, révélé au début du mois de mars . Des investisseurs de 19 pays ont porté plainte contre la banque danoise Danske Bank, pointée du doigt par l’enquête diffusée par l’association Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP).

Comme l’annonce ce lundi Grant & Eisenhofer, l’un des deux cabinets d’avocats américains représentant ces investisseurs, ces derniers réclament 475 millions de dollars (418 millions d’euros) d’indemnités dans le cadre d’un blanchiment qui porterait sur plus de 200 milliards d’euros de transactions suspectes via la banque danoise.

Danske Bank et des anciens dirigeants déjà la cible d’une plainte

Dans la plainte déposée par les cabinets Grant & Eisenhofer et DRRT, les investisseurs insistent sur les «accusations de fraude trouvant leur origine dans un vaste mécanisme russe de blanchiment d’argent et des années de dissimulation par la plus grande banque du Danemark et ses hauts dirigeants», rapporte Reuters.

«Danske Bank et quatre anciens dirigeants sont déjà la cible d’une plainte déposée en janvier à New York par un fonds de pension américain», ajoute l’agence de presse.