POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Selon le liser

43% des salariés en télétravail ont utilisé de nouveaux outils



Près d’un salarié sur deux, contraint au télétravail, a dû se mettre aux outils de visioconférence. (Photo: Shutterstock)

Près d’un salarié sur deux, contraint au télétravail, a dû se mettre aux outils de visioconférence. (Photo: Shutterstock)

Les outils de visioconférence sont les grands gagnants de 2020, souligne le Liser dans une étude consacrée aux outils et aux compétences numériques des salariés qui sont passés au télétravail l’an dernier… pour cause de Covid-19.

Un salarié sur deux mis en télétravail a utilisé des outils de visioconférence alors qu’il ne le faisait pas avant, 40% pour des outils de gestion des flux de travail (de type workflow) et 37% pour une messagerie instantanée, relève le Luxembourg Institute of Socio-economic Research, dans une analyse des outils et des compétences numériques parue ce mardi. Pour 43% d’entre eux, le confinement a même donné lieu à la découverte de nouveaux outils.

Et pour plus de 8 salariés sur 10, cela relevait d’une complète nouvelle organisation du travail.

58% des télétravailleurs qui utilisaient des outils digitaux avant le confinement y ont eu plus fréquemment recours pendant cette période. Quant aux outils de technologies intelligentes et auto-apprenantes (intelligence artificielle), la moitié de leurs utilisateurs ont réduit leur intensité d’usage pendant le confinement.

30% des télétravailleurs estiment que leurs compétences digitales se sont accrues pendant le confinement, 68% estiment qu’elles n’ont pas évolué et 2% qu’elles ont diminué. Les télétravailleurs qui ont expérimenté de nouveaux outils digitaux pendant le confinement et qui les ont utilisés intensément sont ceux, toutes choses égales par ailleurs, qui estiment avoir le plus amélioré leurs compétences digitales.