POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bilan Covid-19

3.073 cas en un jour, 15.293 en une semaine



Le nombre de tests positifs ne cesse d’augmenter. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Le nombre de tests positifs ne cesse d’augmenter. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne/archives)

Les cas de Covid continuent leur hausse au Luxembourg, alors que les pics de vaccination semblent commencer à se calmer, selon le dernier bilan hebdomadaire.

Le nombre de cas positifs continue d’augmenter au Luxembourg depuis plusieurs semaines. Le dernier bilan hebdomadaire du ministère de la Santé fait état de 15.293 infections (qui ne sont pas tous des malades symptomatiques) enregistrées entre le 17 et le 23 janvier, contre 11.734 une semaine plus tôt , soit une hausse de 30%. Alors que le nombre de tests PCR effectués a augmenté plus légèrement, de 11%. 42.151 ont été effectués sur la semaine en question.

Et la semaine suivante, selon les bilans journaliers, de nouveaux records de contaminations ont été atteints. Le 25 janvier, 3.073 cas positifs ont été enregistrés en 24h.

En date du 23 janvier, le nombre d’infections actives a augmenté à 27.370 par rapport à 22.433 au 16 janvier. Entre le 17 et le 23 janvier, le taux d’incidence s’élève alors à 3.769 pour 100.000 personnes non vaccinées et à 1.831 pour 100.000 personnes avec un schéma vaccinal complet. En moyenne, il a augmenté à 2.409 cas pour 100.000 habitants. Le taux de reproduction effectif (indicateur du nombre de personnes infectées par un porteur du virus) est quant à lui passé de 1,03 à 1,26. Le taux de positivité sur tous les tests effectués (ordonnances, contact tracing) est passé de 31,03% à 36,28%.

L’augmentation du nombre de tests positifs complique toujours le contact tracing, et, dans 29,7% des cas, la source de contamination n’a pas pu être déterminée – un taux cependant en diminution sur une semaine. La source la plus fréquente reste le cercle familial (42,8%), suivie du travail (7,8%), du secteur de l’aide et des soins (4,6%) et des voyages à l’étranger (3,8%). À l’école , 68 classes réparties sur 43 écoles fondamentales et huit lycées ont été touchées par un scénario 4 avec plus de cinq cas positifs dans la classe. L’Inspection sanitaire a mis en quarantaine les élèves ni vaccinés ni rétablis.

Selon le dernier bilan du Laboratoire national de santé (LNS) qui date de la semaine dernière, le variant Omicron domine à 89,6%. De nouveaux chiffres sur les variants devraient être publiés vendredi.

10 admissions de plus en soins normaux

Sept nouveaux décès ont été enregistrés en une semaine, un chiffre qui reste stable. Le bilan s’est alourdi d’un décès supplémentaire depuis.

À l’hôpital, 58 nouvelles admissions de patients Covid ont eu lieu en soins normaux, contre 48 la semaine précédente. Dans les soins intensifs, le nombre de lits occupés a diminué de 19 à 14. 20 patients sur 58 en soins normaux n’étaient pas vaccinés (38 avaient un schéma vaccinal complet), alors que 10 patients sur 14 en soins intensifs n’étaient pas vaccinés. Il faut, pour bien lire les chiffres, tenir compte du fait que les vaccinés sont beaucoup plus nombreux au sein de la population que les non-vaccinés.

Côté vaccination, le nombre de doses administrées diminue légèrement après l’effet des nouvelles annonces. 40.658 l’ont été sur la semaine, contre 47.372 durant la semaine précédente. 2.114 personnes ont reçu une première dose, 3.080 une deuxième et 35.464 un booster. Portant le nombre total de vaccins administrés en date du 25 janvier à 1.212.952. 457.643 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 76,2% par rapport à la population de plus de cinq ans.