POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Multiculturalisme

2,3% des résidents issus d’un pays européen hors UE



La part de personnes issues de pays européens hors UE représente 4,7% de la part de la population étrangère au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

La part de personnes issues de pays européens hors UE représente 4,7% de la part de la population étrangère au Luxembourg. (Photo: Shutterstock)

Au 1er janvier au Luxembourg, près de 2,3% des 626.108 habitants venaient d’un pays européen non membre de l’Union européenne, rapporte le Statec.

Si la part de la population grand-ducale issue d’un pays européen hors Union européenne était restée relativement faible jusque dans les années 1990, tournant autour de 1%, 14.351 personnes (2,7% de la population) issues de pays européens non membres des 28 pays (le Statec compte toujours le Royaume-Uni dans ses chiffres, ndlr) viennent aujourd’hui enrichir le multiculturalisme luxembourgeois.

Dans les chiffres, les femmes (53,6%) sont un peu plus nombreuses que les hommes (46,4%) alors que la proportion de la population du pays est d’environ 50/50. Parmi les nationalités les plus représentées, la diaspora monténégrine compte 3.163 personnes. Viennent ensuite les Russes, les Serbes, les Bosniens, les Kosovars et les Turcs.

Parmi les 21 nationalités représentées par la population non issue de l’UE, une personne détient encore la nationalité soviétique, 16 celle de l’ancienne Serbie-et-Monténégro et 26 ont toujours des passeports yougoslaves, malgré la disparition de ces pays. Le Luxembourg compte également, en plus petit nombre, des ressortissants suisses, islandais et norvégiens.

Par ailleurs, au 1er janvier 2020, 329.643 personnes étaient comptées comme Luxembourgeoises. Un peu plus de 47.000 avaient au moins une deuxième nationalité, dont 13,7% d’un pays européen non membre des 28 pays – Royaume-Uni compris.

Du fait du Brexit, le nombre de ressortissants européens hors UE devrait grimper lors du prochain recensement du Statec. Parmi les quelque 5.317 personnes de nationalité anglaise qui avaient été décomptées, 4.685 auraient gardé la nationalité anglaise, et 632 auraient une autre nationalité en tant que nationalité principale.