PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Assurances

Résultats annuels

2021, année de croissance pour Cardif Lux Vie



La filiale d’assurance-vie de BGL BNP Paribas, Cardif Lux Vie, parle d’une année record. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

La filiale d’assurance-vie de BGL BNP Paribas, Cardif Lux Vie, parle d’une année record. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne/archives)

Résultat, actifs sous gestion… Les indicateurs de la santé économique de Cardif Lux Vie sont en hausse. La filiale de BGL BNP Paribas enregistre un chiffre d’affaires de 3,4 milliards d’euros en 2021, dépassant largement ses niveaux d’avant-crise.

Une bonne année pour Cardif Lux Vie. La compagnie d’assurance-vie luxembourgeoise, filiale de BGL BNP Paribas, parle même de «record» dans son communiqué de presse annonçant ses résultats 2021.

Son chiffre d’affaires a presque doublé par rapport à celui de 1,8 milliard d’euros, en 2020 , pour atteindre 3,4 milliards d’euros. Plus qu’un rattrapage d’après-crise, puisqu’en 2019 , il était de 2,1 milliards d’euros et, en 2018 , de 2,8 milliards d’euros.

Le résultat net retrouve quant à lui son niveau d’avant-Covid. Il est de 50 millions d’euros en 2021 par rapport à 39,1 millions en 2020 et 50,8 millions en 2019. Les actifs sous gestion ont poursuivi leur croissance et atteignent désormais 31,9 milliards d’euros, contre 28 milliards en 2020 et 27,9 milliards en 2019.

169,3 millions d’euros sur le marché local

La collecte nette s’élève à 1,6 milliard d’euros, dont 82,4% en unités de compte. Pour 169,3 millions d’euros d’activité au niveau du marché des résidents luxembourgeois. Dont 74,8 millions d’euros de collecte pour la clientèle de détail. Au niveau de l’activité Wealth Management globale, Cardif Lux Vie enregistre un chiffre d’affaires de 3,3 milliards d’euros, en croissance de 98% par rapport à 2020, réalisé à 71% en unités de compte.

Pour expliquer sa croissance, la compagnie met en avant l’accélération de sa digitalisation et la conduite de projets d’envergure en 2021. Pour la suite, elle compte «s’appuyer sur des leviers comme l’utilisation de la donnée ou le déploiement de l’APIsation du système d’information afin de renforcer sa position de leader et rendre l’assurance-vie luxembourgeoise plus accessible sur l’ensemble des marchés», ajoute son CEO, Christian Gibot.

L’entreprise emploie 318 salariés, six de moins qu’en 2020.