ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Médias

150.000 lecteurs pour Paperjam



En cette rentrée, Paperjam se dévoile sous une nouvelle formule. (Photo: Maison Moderne)

En cette rentrée, Paperjam se dévoile sous une nouvelle formule. (Photo: Maison Moderne)

À l’occasion de la publication mardi de l’étude des audiences médias «Plurimedia 2020.II», Maison Moderne analyse les résultats qui confirment la place importante prise par Paperjam depuis sa création il y a 20 ans.

C’est un moment attendu dans les milieux de l’industrie de l’information. La publication de l’étude des audiences médias réalisée par TNS Ilres et Kantar Belgium donne en effet les tendances du marché, récompense le travail des équipes et influence les annonceurs. Analyse par Maison Moderne.

«Il est tout d’abord important de rappeler que les deux premières langues véhiculaires du pays sont le français (98,2%, soit 516.000 résidents) et l’anglais (79,9%, soit 420.000 résidents), devant le luxembourgeois et l’allemand», remarque Geraldine Knudson , CEO de Maison Moderne. «Si cela confirme la stratégie de Maison Moderne de se concentrer sur ces importantes langues au Luxembourg, il est toutefois regrettable que les médias anglophones ne soient pas inclus dans l’étude.»

Autres grands absents de «Plurimedia», les plus de 200.000 frontaliers, qui ne font toujours pas partie de l’échantillon, ce dernier n’est donc représentatif que de la population résidente de 15 ans et plus, soit 526.000 personnes.

Ceci est évidemment avant tout nuisible aux médias francophones (Paperjam, Le Quotidien, L’essentiel…), alors que ceci n’a que peu d’impact sur les audiences des programmes audiovisuels en luxembourgeois (RTL, Eldoradio…) ou encore de la presse écrite majoritairement en allemand (Wort, Tageblatt, Télécran).

C’est une situation unique en Europe de voir un magazine business, un mensuel écofin, se positionner parmi les marques médias avec les plus fortes audiences.
Mike Koedinger

Mike Koedinger,  fondateur,  Maison Moderne

«Avec un taux de pénétration de 11,2% en lectorat dernière période, le mensuel Paperjam, né en 2000, est le premier et unique magazine classé dans le top 10 global des audiences toutes marques et tous canaux confondus», se réjouit Mike Koedinger , fondateur de Maison Moderne, société éditrice de Paperjam. «C’est une situation unique en Europe de voir un magazine business, un mensuel écofin, se positionner parmi les marques médias avec les plus fortes audiences. Un classement dans lequel on ne retrouve que des médias mainstream TV, radio, presse quotidienne payante et gratuite, ainsi qu’un hebdomadaire familial.»

«Le lectorat à fort pouvoir d’achat et au niveau d’instruction élevé continue à croître, et c’est une très bonne nouvelle pour les marques haut de gamme», précise Francis Gasparotto , directeur associé de la régie publicitaire de Maison Moderne. «Cette cible tant convoitée représente près des trois quarts de notre audience.»

Top 10 global des audiences toutes marques et tous canaux confondus

1. RTL.lu (site web)

2. RTL Radio Lëtzebuerg (radio)

3. Lessentiel.lu (site web)

4. Luxemburger Wort (quotidien payant)

5. L’Essentiel (quotidien gratuit)

6. RTL Télé Lëtzebuerg (TV)

7. Wort.lu (site web)

8. Eldoradio (radio)

9. Télécran (hebdomadaire)

10. Paperjam (magazine mensuel)

Les éléments phares de l’audience de Paperjam

• Audience totale résidents (lecteurs uniques sur plusieurs numéros): 96.900 lecteurs (taux de pénétration de 18,4%);

• Lectorat en dernière période (LDP; lecteurs par numéro) résidents: 58.800 lecteurs (pénétration de 11,2%);

• Extrapolation audience totale incluant les frontaliers: 150.000 (sur base de l’hypothèse: 1 lecteur sur 3 est frontalier);

• Extrapolation LDP incluant les frontaliers: 88.200 (hypothèse: 1 lecteur sur 3 est frontalier);

• 73,6% des lecteurs appartiennent aux groupes sociaux 1 + 2 vs. 49,5% dans la population globale;

• 66,2% des lecteurs sont des diplômés universitaires vs. 37,7% dans la population globale;

• 44% des lecteurs sont des lectrices;

• 85,9% des lecteurs vivent en famille (ménage de minimum 2 personnes);

• 205% de sélectivité sur les cadres supérieurs et professions libérales.

Le top 4 des lecteurs Paperjam selon leur catégorie d’âge

1. 19.700 lecteurs (33,5%): 35-49 ans

2. 18.900 lecteurs (32,1%): +50 ans

3. 15.700 lecteurs (26,8%): 25-35 ans

4. 4.500 lecteurs (7,7%): -25 ans

Le top 3 des catégories socioprofessionnelles lisant Paperjam

1. Cadres supérieurs, professions libérales et indépendants: 42%

2. Cadres moyens et salariés qualifiés: 28,3%

3. Retraités: 12,9%