POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Projet de loi approuvé

15 millions d’euros par an pour RTL



RTL Group recevra au total près de 100 millions d’euros de la part de l’État luxembourgeois. (Photo: Shutterstock)

RTL Group recevra au total près de 100 millions d’euros de la part de l’État luxembourgeois. (Photo: Shutterstock)

Les députés ont approuvé, mardi, la loi de financement de CLT-UFA et RTL Group pour les exercices allant de 2024 à 2030. Au total, l’enveloppe s’élève à 97,6 millions d’euros.

La nouvelle loi autorisant l’État à financer RTL Group et CLT-UFA a été votée à 54 voix pour et 2 abstentions, renseigne ce mardi la Chambre des députés.

De 10 millions d’euros par an , la dotation annuelle de l’État à RTL passe donc à 15 millions d’euros, selon le texte qui couvre les exercices allant de 2024 à 2030 inclus.

«Il s’agit toujours d’un financement partiel du coût de la mission de service public, qui ne couvre que le déficit restant après prise en compte des recettes de l’apport financier propre de CLT-UFA et de l’utilisation d’une réserve financière de CLT-UFA», précise un communiqué du Service des médias, de la connectivité et de la politique numérique.

Au total, la contribution financière de l’État pour la période allant de 2024 à 2030 s’élève à 97,6 millions d’euros.

Le digital s’ajoute à la liste

L’État mandate CLT-UFA depuis 1995 pour produire un programme de télévision et de radio luxembourgeois. La nouvelle convention matérialisée par le vote de mardi prévoit aussi les services de télévision, de radio et d’activités digitales ainsi qu’un élargissement des missions confiées à CLT-UFA en matière de programmes à produire et d’éducation aux médias.

Basé au Kirchberg, RTL Group englobe les sociétés CLT-UFA, BCE, IP Luxembourg, Media Assurance et RTL AdConnect International. Ensemble, elles emploient 590 salariés au Grand-Duché.