POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

voix citoyenne

14 nouvelles pétitions sur le site de la Chambre



Pour certains enfants, les soins dentaires doivent se dérouler sous anesthésie générale. Une pétition en demande le remboursement pour les moins de 8 ans. (Photo: Shutterstock)

Pour certains enfants, les soins dentaires doivent se dérouler sous anesthésie générale. Une pétition en demande le remboursement pour les moins de 8 ans. (Photo: Shutterstock)

La Chambre des députés vient de mettre en ligne 14 nouvelles pétitions publiques, ouvertes donc à signature jusqu’au 20 février inclus. Une nouvelle fois, les sujets sont très divers.

14 nouvelles pétitions publiques ont été validées et viennent d’être publiées sur le site de la Chambre. Elles sont donc ouvertes à signature – d’ici au 20 février inclus, il en faudra 4.500 pour qu’un débat public soit ensuite organisé.

Les sujets sont une nouvelle fois très divers. Ils touchent notamment au domaine de la santé. Une pétition demande ainsi  le remboursement de l’anesthésie générale pour des soins dentaires chez les enfants de moins de 8 ans . Actuellement, la CNS accorde un remboursement uniquement si quatre dents sont enlevées. Mais elle n’intervient pas s’il y a moins d’extraction, même si l’enfant est agité dans le fauteuil du dentiste et que l’anesthésie générale semble être la seule solution.

Toujours dans le domaine de la santé et toujours en lien avec la CNS, la pétition 1455  propose que les cours donnés par des coachs sportifs soient remboursés  s’ils sont prescrits par un médecin.

Enfin, la CNS est une nouvelle fois visée via la pétition 1451  qui souhaite que plus de jours «enfant malade» soient couverts pour les personnes qui élèvent leur(s) enfant(s) seules .

La pétition 1466 plaide en faveur d’un  congé de maternité ou de paternité doublé en cas de naissances multiples , et la 1434 propose d’accorder  des allocations familiales aux étudiants au-delà de la majorité . Et la pétition 1412 demande  «l’adaptation à l’évolution du salaire minimum et du salaire minimum qualifié» . Cela car «le gouvernement a octroyé une augmentation de salaire de 2% pour 2019 pour chaque salarié gagnant le salaire social minimum et le salaire minimum qualifié. Cette mesure est effective tous les deux ans. Cette revalorisation n’est jamais versée aux employés dont la rémunération se situe entre le salaire social minimum non qualifié et le salaire social minimum qualifié, ce qui équivaut à une perte de salaire de plus ou moins 6% sur une dizaine d’années.» 

Devenir Luxembourgeois grâce à un aïeul

La sécurité routière est abordée via la pétition 1454 qui demande  des radars fixes dans les villages où de longues lignes droites incitent à la vitesse , mais aussi via la construction  d’un ring à quatre voies Rodange –Mersch – Remich – Dudelange pour désengorger Luxembourg  dans la perspective de 2060 et d’un pays avec un million d’habitants.

Nos collègues de Radio 100,7 sont aussi concernés par  une pétition qui demande de garantir l’indépendance  journalistique, financière et structurelle de la radio.

Une pétition suggère de  planter des arbres plutôt que de taxer les émissions de CO 2 , d’ interdire la vente de poisons visant à tuer des animaux , de  venir en aide à l’Église pour la catéchèse  ou d’éviter  la vente de l’ancien Hôtel des postes de Luxembourg afin d’en faire un espace ouvert aux citoyens.

Une pétition, la 1463, intéressera sans doute beaucoup les frontaliers:  elle propose de réformer l’article 29 de la loi sur le recouvrement de la nationalité luxembourgeoise . Jusqu’au 31 décembre 2018, les personnes ayant un aïeul luxembourgeois au 1er janvier 1900 pouvaient introduire un dossier de recouvrement de la nationalité luxembourgeoise. La pétition demande que la procédure soit à nouveau ouverte car «il subsiste quelques personnes qui n’avaient pas connaissance de leurs aïeuls luxembourgeois jusqu’il y a peu de temps».