POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Le point sur le covid-19

133e décès au Luxembourg, alerte en Lorraine



La situation se détériore autour du Luxembourg, et notamment de l’autre côté de la frontière française. (Photo: Romain Gamba/archives Maison Moderne)

La situation se détériore autour du Luxembourg, et notamment de l’autre côté de la frontière française. (Photo: Romain Gamba/archives Maison Moderne)

Le Luxembourg a enregistré un 133e décès dû au Covid-19 et neuf nouveaux cas positifs le dimanche 11 octobre. La situation se dégrade du côté lorrain.

Les autorités sanitaires luxembourgeoises ont enregistré un 133e décès dû au coronavirus depuis le début de l’épidémie, dimanche. Plus de neuf victimes sur dix étaient âgées d’au moins 70 ans.

D’après les chiffres, publiés lundi soir, neuf des 282 tests réalisés étaient positifs. Ces données sont inférieures à celles de la semaine. 1.364 résidents sont aujourd’hui à l’isolement parce que positifs. Les hôpitaux accueillent 48 personnes, dont trois en soins intensifs.

Le nombre de cas pour 100.000 habitants a fortement augmenté ces derniers jours en Lorraine, plus particulièrement en Meurthe-et-Moselle et en Moselle. À 76,8 et 48,4 mardi dernier, il est passé à 110,6 et 70,9 vendredi.

Ces données se rapprochent du seuil d’alerte renforcé (150 infections pour 100.000 habitants), seuil d’alerte qui doit être complété par le taux d’incidence chez les personnes âgées et la part des patients Covid dans les services de réanimation.

«Jamais dans l’histoire de la santé publique, l’immunité collective n’a été utilisée comme stratégie pour répondre à une épidémie, et encore moins à une pandémie. C’est scientifiquement et éthiquement problématique», a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. «Laisser libre cours à un virus dangereux, dont nous ne comprenons pas tout, est tout simplement contraire à l’éthique. Ce n’est pas une option.»

Les États-Unis restent le pays le plus touché

La pandémie a fait au moins 1.077.849 morts dans le monde, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, lundi. Plus de 37,5 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués.

Les États-Unis restent le pays le plus touché, avec 214.776 décès, suivi par le Brésil (150.689), l’Inde (109.150), le Mexique (83.781) et le Royaume-Uni (42.825).