POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Liste (2/3)

100 femmes qui dirigent: les dirigeantes salariées



Yuriko Backes, Nancy Braun, Maisy Gorza ou Angélique Sabron, quelques-unes des 100 femmes qui dirigent au Luxembourg, présentées dans le Paperjam de mars. (Illustration: Maison Moderne)

Yuriko Backes, Nancy Braun, Maisy Gorza ou Angélique Sabron, quelques-unes des 100 femmes qui dirigent au Luxembourg, présentées dans le Paperjam de mars. (Illustration: Maison Moderne)

Paperjam marque à nouveau son engagement pour plus de diversité parmi les postes à responsabilités dans les entreprises au Luxembourg. Après le succès de son opération «100 femmes pour votre conseil d’administration» en mars 2020, le magazine de mars 2021, en kiosque ce jeudi 25 février, présente «100 femmes qui dirigent». Dans ce deuxième volet, lumière sur ces femmes dirigeantes salariées.

Ces directrices se sont vu confier une mission de la plus haute importance: piloter une entreprise ou une organisation qui ne leur appartient pas. Dans cette opération, elles endossent une responsabilité vis-à-vis des actionnaires et doivent composer avec les ressources disponibles ainsi qu’avec les objectifs définis pour mener à bien la marche de la structure. Concilier, avancer, mais aussi innover sont autant de maîtres-mots pour ces dirigeantes. Certaines ont forgé leur expertise sur un secteur de prédilection, d’autres sur un groupe particulier dans lequel elles ont fait la majorité de leur carrière. On retrouve ces dirigeantes aussi bien dans le secteur public que dans le privé. De l’industrie à la finance, en passant par la culture et l’associatif, coup d’œil sur quelques entreprises où Monsieur le Directeur n’existe pas. C’est Madame la Directrice.

Pour découvrir toutes les biographies des femmes listées ci-dessous, rendez-vous en kiosque, où le numéro de mars de Paperjam est disponible depuis le jeudi 25 février.  Vous pouvez vous abonner à Paperjam sur l’e-shop de Maison Moderne  ou  profiter de notre offre spéciale télétravail , afin de recevoir chez vous chaque nouveau numéro, le temps de la crise.

Les dirigeantes salariées de A à C

Ainhoa Achutegui , directrice (neimënster)

Nora Back , présidente (Chambre des salariés et OGBL)

Yuriko Backes

La maréchale de la Cour grand-ducale est une diplomate expérimentée qui a officié à travers le monde : à Bruxelles pour l’Union de l’Europe occidentale, puis à la représentation permanente du Luxembourg auprès de l’UE; à New York pour la repré­sentation permanente du Luxembourg auprès des Nations unies; mais aussi à Tokyo en tant que chef de mission adjointe au sein de l’Ambassade du Luxembourg au Japon. La Luxembourgeoise âgée de 50 ans est d’ailleurs née au pays du Soleil levant et est titulaire d’une maîtrise des arts en études japonaises, en plus de ses diplômes en relations internationales et études politiques et administratives européennes obtenus à Londres et à Bruges.

Au Grand-Duché, Yuriko Backes a officié au ministère des Affaires étrangères, ainsi qu’à l’Hôtel de Bourgogne, où elle a conseillé les Premiers ministres Xavier Bettel (DP) et Jean-Claude Juncker (CSV), avant de devenir chef de la représentation de la Commission européenne au Luxembourg. En juin dernier, elle a été nommée maréchale de la Cour grand-ducale suite au départ à la retraite de Lucien Weiler . Yuriko Backes est la première femme à occuper ce poste.

Sasha Baillie , CEO (Luxinnovation)

Mirjam Bamberger , CEO (AXA Luxembourg)

Karin Basenach , directrice (Centre Européen des Consommateurs du Luxembourg)

Nathalie Bausch , CEO, COO et directrice des ressources humaines EMEA hors Allemagne et Royaume-Uni (DWS Investment)

Julie Becker , deputy CEO (Luxembourg Stock Exchange)

Béatrice Belorgey , présidente du comité exécutif (BGL BNP Paribas) et responsable pays (Groupe BNP Paribas)

Véronique Bourgois , directrice générale (Arval Luxembourg)

Fabienne Bozet , CEO et Administrateur délégué (Circuit Foil Luxembourg)

Nancy Braun

La directrice générale d’Esch 2022 – Capitale européenne de la Culture pilote une équipe d’une trentaine de salariés. Sa mission? Assurer la réalisation de ce projet qui concerne non seulement la Métropole du fer, mais aussi toute la région Sud, porteuse de ce titre l’an prochain. C’est en 2007 que Nancy Braun a son premier contact professionnel avec le secteur culturel, et elle se fait remarquer pour ses talents organisationnels comme coordinateur général adjoint de Luxembourg et Grande Région, Capitale euro­péenne de la Culture, également en 2007.

Après la réalisation de ce projet, elle occupe pendant près de six ans le poste de directeur administratif et financier au Barreau de Luxembourg, avant d’intégrer le bureau du Demokratesch Partei – DP comme coordinateur général. Elle rejoint l’équipe du Casino Luxembourg en janvier 2016 en tant qu’administrateur. La Luxem­bourgeoise de 48 ans est titulaire d’un MBA de l’Open University Business School. Elle siège par ailleurs au conseil d’administration de l’ONGD-FNEL.

Tania Brugnoni , directrice (1535° Creative Hub Differdange)

Suzanne Cotter , directrice (Mudam)

Les dirigeantes salariées de D à L

Stéphanie Damgé , directrice (Jonk Entrepreneuren Luxembourg)

Leslie de Canchy , directrice (Luxembourg Art Week)

Carine Demangeon , managing director (Compass Group Luxembourg)

Colette Dierick , CEO, managing director & chair of the executive committee (ING Luxembourg)

Sylvie Favaut , managing director (Sodexo Benefits and Rewards Services)

Les «100 femmes qui dirigent» présentées dans le magazine Paperjam sont réparties en trois catégories: «entrepreneures et associées», «dirigeantes salariées» et «C-level et commandantes spécialisées». (Illustration: Maison Moderne)

Les «100 femmes qui dirigent» présentées dans le magazine Paperjam sont réparties en trois catégories: «entrepreneures et associées», «dirigeantes salariées» et «C-level et commandantes spécialisées». (Illustration: Maison Moderne)

Maisy Gorza

Luxembourgeois, français, allemand, anglais, italien, espagnol et enfin néerlandais: voici les sept langues que parle la directrice f.f. de l’Institut national des langues (INL), Maisy Gorza . L’intéressée précise toutefois que sa connaissance de la langue de Vondel se limite (pour l’instant) aux notions élémentaires, mais peut-on vraiment lui en tenir rigueur? En poste depuis septembre 2020, la Luxembourgeoise de 40 ans a gravi les échelons du centre d’apprentissage des langues, fort de 120 enseignants spécialisés répartis sur trois sites distincts au Grand-Duché. Elle y a fait ses débuts en 2009, en tant que professeur de français. En 2016, l’enseignante devient coordinatrice de stage, puis directrice adjointe deux ans plus tard.

La responsable est également conseillère didactique et formatrice à l’Institut de formation de l’éducation nationale (IFEN) depuis 2016. Elle s’est spécialisée dans le domaine du management et des écoles de coaching et a même été impliquée dans la formation initiale et continue des enseignants de l’Éducation nationale. Ses priorités? L’innovation et la créativité dans l’enseignement. Maisy Gorza est titulaire d’une maîtrise d’italien obtenue à l’Université Nancy 2. Pour l’occasion, elle a effectué un séjour Erasmus dans la ville de L’Aquila, située dans les Abruzzes. La dirigeante a ensuite obtenu une maîtrise en lettres modernes, également à l’Université Nancy 2.

Tonika Hirdman , directrice générale (Fondation de Luxembourg)

Véronique Hoffeld , partner – head of litigation & risk management practice group (Loyens & Loeff Luxembourg)

Blandine Kiefer , directrice (Stoll Safety)

Josée Kirps , directrice (Archives nationales)

Geraldine Knudson , CEO (Maison Moderne)

Lena Lascari

La CEO et managing director d’EFG Bank (Luxembourg) possède une vaste expérience dans le secteur bancaire et a occupé des postes de direction auprès de plusieurs prestataires de services financiers: Lena Lascari a été country CEO pour les filiales grecques du Crédit commercial de France de 1997 à 2001, responsable de la gestion de fortune de HSBC à Athènes, directrice exécutive et directrice générale chez Eurobank Private Bank Luxembourg SA à partir de 2007, où elle était chargée notamment du développement et de l’expansion du secteur banque privée.

Membre du comité exécutif de EFG au Luxembourg depuis 2014, en charge du développement de la banque privée pour les clients très fortunés, notamment sur le marché grec, Lena Lascari a été responsable des secteurs banque privée, gestion d’actifs, services clients internationaux et solutions d’investissement dans la région, et est, depuis janvier 2019, CEO, managing director pour EFG Bank (Luxembourg).

Sandra Legrand , regional executive Europe (Alter Domus)

Carole Lorang , directrice (Escher Theater)

Corinne Lozé , CEO (Orange Luxembourg)

Les dirigeantes salariées de M à Z

Edith Magyarics , CEO (Victor Buck Services)

Aline Muller , CEO (Liser)

Carole Muller , CEO (Fischer)

Charlotte Pedersen , CEO (Luxaviation Helicopters)

Conny Reichling , directrice (Fondation Follereau Luxembourg)

Anne-Catherine Ries , directrice (Service des médias, des communications et du numérique du ministère d’État)

Andrea Rumpf , directrice (LUCA)

Angélique Sabron

La managing director et head of markets de Jones Lang LaSalle (JLL) Luxembourg a gravi les échelons du courtier immobilier depuis son arrivée en 2014 jusqu’à sa nomination, l’an dernier, à la tête de l’entreprise basée à Bertrange. Elle a en effet succédé à Romain Muller, qui a passé 18 années aux commandes. Angélique Sabron a été la première femme à accéder au poste de broker, puis head of, puis managing director sur le marché de l’immobilier professionnel au Grand-Duché. JLL emploie plus de 90 salariés dans le pays, et avec 26.833 m2 signés en 2020, l’agent revendique la place de leader du marché de l’immobilier professionnel au Luxembourg.

La quinquagénaire a débuté sa carrière dans l’Hexagone sur le segment de l’immo­bilier résidentiel auprès du réseau Orpi. En 2000, elle arrive au Luxembourg et se plonge dans le segment des bureaux chez APM, puis rejoint, en 2002, le local Property Partners pour en devenir partner en 2006. Elle intègre, en 2014, JLL en qualité de national director – head of office agency. Un an plus tard, elle ajoute le département de l’immobilier résidentiel à son arc et, enfin, le retail complète le tout en 2018. Angélique Sabron est titulaire d’un bac en langues et lettres et d’un BTS en action commerciale. La Française est aussi maman de trois enfants.

Isabelle Schlesser , directrice (Adem)

Hjoerdis Stahl

Depuis février 2018 , Hjoerdis Stahl (54 ans) est directeur général adjoint de Post Luxembourg. Elle avait rejoint le groupe en 2013 et était déjà devenue membre du comité exécutif en avril 2016. Spécialiste de la logistique, elle a transformé l’activité Courrier du groupe pour mettre l’accent sur l’importance ascendante de l’activité de distribution de colis. Un métier qui réclame de la rigueur, qu’elle a accumulée au cours de ses 20 premières années de carrière au sein du groupe Lufthansa. D’origine allemande, elle a grandi à Porto Rico. À 18 ans, elle part étudier à Washington, puis postule chez le géant allemand de l’aviation, qu’elle rejoint après un détour de neuf mois dans le département Chaussures de Macy’s, à New York. En Allemagne, elle entre dans la division Cargo de Lufthansa et se passionne pour les métiers de la logistique, qui, selon elle, «consistent à remettre de l’ordre dans le désordre».

Après deux décennies dans le groupe, qui lui ont notamment permis de gérer le plus grand centre de fret du monde de Lufthansa, elle décide de changer d’air. Passionnée par l’aviation – elle estime pouvoir reconnaître chaque modèle passant dans le ciel rien qu’au bruit qu’il fait – et la logistique, elle rejoint alors LuxairCargo, en 2008, et prend en charge la manutention au sol pour le fret aérien. Mais cinq ans plus tard, la désormais Germano-Luxembourgeoise voit une opportunité de rejoindre le groupe Post, ce qu’elle perçoit comme un dernier grand défi professionnel à l’âge de 47 ans, dans un métier où elle avait tout à apprendre.

Fabienne Steffen , directrice générale (Elisabeth)

Françoise Thoma , directrice générale (BCEE)

Lucienne Thommes , directrice (Fondation Cancer)

Pascale Toussing , directrice (Administration des contributions directes)

Laurence Zenner , directrice générale (CFL cargo)

Et aussi…

Elles bouillonnent pour la culture. Nombreuses sont les femmes à participer à la conduite des organisations culturelles au Luxem­bourg. Qu’il s’agisse d’évé­nements ponctuels ou de structures fixes, les dames de la culture ne manquent pas.

Nathalie Jacoby , directrice (Centre national de littérature)

Bady Minck , fondatrice et directrice générale (Amour Fou Luxembourg)

Myriam Muller, directrice artistique (Théâtre du Centaure)

Corinna Niemeyer, directrice artistique et musicale (Orchestre de Chambre de Luxembourg)

Odile Simon, directrice artistique (Cube 521)

Michèle Walerichr , responsable du départe­ment Photographie (CNA)

Carine Welter, directrice (Musée d’histoire[s] Diekirch)

Anouk Wies , coordinatrice générale et programmation (Cercle Cité)

Au service du public (1/2). Qu’elles officient dans des struc­tures publiques ou des insti­tu­tions européennes, l’action de ces femmes dirigeantes concerne l’ensemble de la société.

Monique Adams, directrice adjointe (Administration des contributions directes)

Catherine Chéry, directrice (Planning familial)

Agnès Durdu, présidente (Conseil d’État)

Isabelle Kolber , chef de laboratoire (Sebes)

Mariana Kotzeva, directrice générale (Eurostat)

Tine A. Larsen , présidente (CNPD)

Caroline Lieffrig, directrice adjointe (Administration pénitentiaire)

Anik Raskin , chargée de direction (Conseil national des femmes du Luxembourg – CNFL)

Marjut Santoni, secrétaire générale (BEI)

Martine Solovieff , procureur général d’État (Parquet général)

Joke Van der Stricht, directrice (Centre pénitentiaire de Luxembourg)

Au service du public (2/2). Qu’elles officient dans des asso­cia­tions, fédérations, chambres professionnelles ou groupements d’intérêt, l’action de ces femmes dirigeantes concerne l’ensemble de la société.

Catherine Bourin , membre du comité de direction (ABBL)

Sandrine Chabrerie , directrice des affaires européennes (Aca)

Valérie Dupong , bâtonnière (Ordre des avocats)

Sophie Glesener , directrice (SOS Villages d’Enfants Monde)

Carina Gonçalves , directrice générale (Caritas Jeunes & Familles)

Françoise Kauthen-Hennico , directrice (CSSF)

Alexandra Oxacelay , directrice (Stëmm vun der Strooss)

Angela Ruess-Kaszun , directrice (Zarabina)

Patrizia Thiry-Curzietti, directrice générale (ASTF)

Nancy Thomas , directrice (IMS)

2.300 femmes occupent des fonctions exécutives au Luxembourg, selon les chiffres d’Eurostat de 2019. Paperjam et sa journaliste Catherine Kurzawa ont choisi d’en mettre en avant 100, tout en proposant des listes thématiques complémentaires. (Illustration: Maison Moderne)

2.300 femmes occupent des fonctions exécutives au Luxembourg, selon les chiffres d’Eurostat de 2019. Paperjam et sa journaliste Catherine Kurzawa ont choisi d’en mettre en avant 100, tout en proposant des listes thématiques complémentaires. (Illustration: Maison Moderne)

À la barre et aux commandes. Les costumes sombres n’ont plus le monopole dans les cabinets d’audit et de conseil: leur féminisation avance et se reflète aussi dans leurs directoires. Il en va de même dans les tribunaux où, que l’on soit homme ou femme, c’est en robe que l’on plaide lorsque l’on est à la barre.

Rima Adas , deputy territory senior partner (PwC Luxembourg)

Marie Bena, partner (Brucher Thieltgen & Partners)

Silke Bernard , partner (Linklaters)

Christiane Chadoeuf , partner et audit & assurance leader (Deloitte)

Christelle Crépin, audit partner (PwC Luxembourg)

Claire-Marie Darnand , partner (Stibbe)

Michèle Eisenhuth , partner (Arendt & Medernach)

Aurélia Feltz, associée-fondatrice (Nosbusch Feltz Greden)

Katia Gauzès , partner (Clifford Chance)

Martine Gerber-Lemaire , managing partner (Dentons)

Marie-Paule Gillen , partner (DSM Avocats)

Stéphanie Juan , partner (Molitor)

Clara Mara-Marhuenda , partner, dispute resolution (Arendt & Medernach)

Anne Morel , partner (BSP)

Catherine Pogorzelski , country managing partner (DLA Piper)

Marianne Rau , partner (Arendt & Medernach)

Marie-Elisa Roussel-Alenda , audit & assurance leader (PwC Luxembourg)

Marie Sinniger , partner (Luther)

Florence Stainier , partner, investment management (Arendt & Medernach)

Mevlüde-Aysun Tokbag, partner (Wildgen)

Chrystelle Veeckmans , partner, head of asset management (KPMG)

Sophie Wagner-Chartier , partner, IP (Arendt & Medernach)

Josée Weydert , managing partner (NautaDutilh)

Le dossier sur les «100 femmes qui dirigent» est à consulter dans son intégralité en kiosque, dans les pages  du numéro de mars de Paperjam . Sur le net, vous pouvez par ailleurs consulter les catégories «entrepreneures et associées»  et «C-level et commandantes spécialisées» .