COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

DE BGL À BGL BNP PARIBAS

100 ans et résolument tournée vers l’avenir



264322.jpg

Olivier Selis, Responsable du Lux Future Lab. (Crédit: Jan Hanrion/Maison Moderne Publishing SA)

En 2012, BGL BNP Paribas a créé le Lux Future Lab pour accompagner le changement sociétal et économique du Luxembourg. Une initiative qui permet aussi à la banque de soutenir sa transformation interne, alors qu’elle fête ses 100 ans cette année. Le point avec Olivier Selis, Responsable du Lux Future Lab.

Quel regard portez-vous sur les dynamiques sociales et économiques au Luxembourg?

Le Luxembourg est un pays qui a toujours su se réinventer, passant d’une économie fondée sur l’industrie sidérurgique dans les années 70 à une société tournée vers les services financiers. C’est encore le cas aujourd’hui, alors que le pays mise de plus en plus sur l’économie digitale. L’air numérique bouleverse les habitudes des consommateurs et modifie profondément les modèles économiques classiques. Grâce à ses data centers, son université et ses centres de recherche, le Luxembourg est très bien placé pour tirer parti de ces changements.

Comment BGL BNP Paribas accompagne-t-elle ce changement sociétal?

BGL BNP Paribas a créé en 2012 le Lux Future Lab, une initiative qui s’inscrit dans sa stratégie RSE avec ses 4 piliers (responsabilités économique, sociale, civique et environnementale), avec l’ambition d’avoir un impact sur les dynamiques économiques et sociétales du pays. Il s’agit d’un incubateur de start-ups et d’une plate-forme de formation dédiée à l’entrepreneuriat. À cette époque, on ne parlait pas encore de «start-up nation», mais en tant que «banque d’un monde qui change», il nous semblait naturel d’accompagner l’émergence de cette nouvelle économie. La plate-forme a une double mission puisqu’elle a aussi vocation à accompagner la transformation de la banque en interne.

Même si nous avons 100 ans, nous continuons à rester ouverts au changement et à nous inspirer du monde des start-ups pour adapter notre façon de travailler et développer de nouveaux services.

Olivier Selis,  Responsable,  Lux Future Lab

Dans quel sens le Lux Future Lab accompagne-t-il votre transformation interne?

En tant que banque, nous sommes confrontés tous les jours à la transformation digitale. Les consommateurs ont changé leurs habitudes et ont de moins en moins besoin d’un contact physique avec leur banque. Nous nous inspirons des méthodologies et de la capacité d’innovation des start-ups pour transformer la banque en interne. C’est une relation win-win que nous construisons avec elles.

Sur quels critères choisissez-vous les start-ups hébergées?

Le premier critère est l’humain. Le Lab étant d’abord une communauté, il faut que nous ayons l’assurance que nos différents membres s’entendent bien. Deuxièmement, les projets soutenus doivent avoir une valeur ajoutée pour l’économie luxembourgeoise. En 7 ans, nous avons hébergé 70 start-ups qui ont créé environ 500 emplois dans le pays. Ensuite, il faut que la start-up puisse créer des liens avec le Groupe. Même si nous avons 100 ans, nous continuons à rester ouverts au changement et à nous inspirer du monde des start-ups pour adapter notre façon de travailler et développer de nouveaux services. Enfin, nous avons la volonté de soutenir des projets à impact positif.

Quelles relations entretenez-vous avec les start-ups?

Au-delà du service de base de l’hébergement (un bureau, du wifi et du café), notre valeur ajoutée réside surtout dans l’accompagnement, la visibilité et le réseau que nous pouvons leur apporter. Nous sommes à même de leur offrir un conseil sur la partie financière. Nous organisons aussi beaucoup d’événements ou des formations internes où nous les invitons à exposer leur expertise. Grâce à nos partenariats externes, nous pouvons offrir des services comptable, juridique ou un support marketing. Notre réseau international nous permet aussi de faire connaître les start-ups hors des frontières. Enfin, lorsque c’est possible, nous leur proposons de codévelopper des solutions. La banque devient alors cliente de la start-up. En 7 ans, nous avons testé 8 solutions avec des start-ups que nous avons soutenues. À l’avenir, nous souhaitons essayer d’intégrer davantage encore cet écosystème dans la banque afin d’accélérer notre transformation interne.

Plus d’informations sur le Lux Future Lab:  www.luxfuturelab.lu