POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Dans la capitale

100.000 tests antigéniques offerts aux restaurants et clients



Les bons à valoir donnent droit à un test antigénique rapide réalisé par un pharmacien, qui, en cas de résultat négatif, décerne un certificat valable 24 heures. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Les bons à valoir donnent droit à un test antigénique rapide réalisé par un pharmacien, qui, en cas de résultat négatif, décerne un certificat valable 24 heures. (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

10.000 de ces bons à valoir pour des tests de dépistage Covid certifiés en pharmacie ont déjà été écoulés au terme de leur première journée de distribution, mardi.

La Ville de Luxembourg a décidé de soutenir à sa manière la réouverture des salles des cafés et restaurants en offrant des bons à valoir pour un test antigénique certifié 24 heures à réaliser en pharmacie.

Lancée ce mardi à l’intention des restaurateurs et des particuliers, l’opération a déjà trouvé son public, puisque 10.400 bons ont été écoulés à la fin de cette première journée de distribution, ont annoncé, ce mercredi, la bourgmestre de la capitale,  Lydie Polfer (DP), et le premier échevin Serge Wilmes (CSV).

«Le but est d’offrir un service aux citoyens et d’aider les restaurants», a résumé Mme Polfer devant la presse, avant de préciser qu’un total de 100.000 bons est prévu.

Ces coupons peuvent être retirés par les restaurateurs (à hauteur de 100 bons par enseigne) et par les particuliers (un par personne) qui désirent bénéficier d’un test antigénique gratuit certifié. Réalisé en pharmacie, ce prélèvement donne – en cas de résultat négatif – droit à un certificat valable 24 heures, permettant donc de se rendre dans autant d’établissements horeca qu’on le souhaite durant ce délai.

Les pharmaciens privilégiés par rapport aux fonctionnaires communaux

Si la loi Covid prévoit que ces certificats soient remplis tantôt par des professionnels de la santé, tantôt par des fonctionnaires assermentés, comme, par exemple, des agents communaux, la capitale a choisi la première option pour des raisons pratico-pratiques: «Avec 700 restaurants et bars, nous n’aurions pas pu organiser l’opération dans une seule station, sinon la queue aurait été immense. Et notre personnel est actuellement extrêmement mobilisé dans les centres de vaccination de la Halle Victor Hugo et de Luxexpo», a souligné Mme Polfer.

La Ville a donc opté pour un partenariat avec 14 pharmacies réparties dans l’ensemble des quartiers de la capitale ( la liste peut être consultée ici ), auxquelles s’ajoute le site du Kirchberg des Hôpitaux Robert Schuman.

Quant au coût de l’opération, la bourgmestre n’a évoqué aucun chiffre, mais assuré que «nous sommes nettement en dessous des 30 à 35 euros évoqués ». Cette fourchette indiquée à Paperjam par le Syndicat des pharmaciens luxembourgeois concerne les tests antigéniques certifiés réalisés sur demande des particuliers dans les officines participantes. De son côté, la Ville de Luxembourg laisse entendre qu’au vu des quantités précommandées – à savoir 100.000 tests –, un tarif plus avantageux a été conclu, sans pour autant dévoiler l’ardoise.

L’opération de distribution se poursuit ces prochains jours et sera réévaluée ultérieurement. Elle concerne non seulement les habitants de la capitale, mais aussi tous ceux qui désirent réaliser un test certifié.