ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Smart city

10 projets dopés à la 5G



Les start-ups spécialisées dans la smart city devraient tirer leur épingle du jeu avec l’arrivée de la 5G. (Illustration: Shutterstock)

Les start-ups spécialisées dans la smart city devraient tirer leur épingle du jeu avec l’arrivée de la 5G. (Illustration: Shutterstock)

La 5G va donner un coup d’accé­lérateur aux projets en relation avec la smart city, où la taille du Luxem­bourg devrait être un atout de poids pour le nation branding. Au-delà des gros acteurs, comme Cisco, focus sur ces start-up qui y pensent tous les jours.

1. Augment

La toute jeune start-up luxembourgeoise de Rida Klink a réussi un coup de maître en apportant sa technologie aux autorités libanaises après l’explo­sion meurtrière du 4 août. Ses drones, autorisés à voler par l’armée, ont permis de réaliser une carte 3D et 2D de 4km2, précieuse pour les secours et les ONG engagées dans les secours et la reconstruction.

2. Esplendor

Le groupe, dans lequel on retrouve Pascal Koster (ex-Join), a créé X-Brain, une sorte de cerveau capable de digérer toutes sortes de données et de les com­parer avec des données existantes pour dégager un nouveau cas d’usage. Le cerveau à cinq couches présenté au Web Summit il y a tout juste un an a 250 usages possibles, de l’industrie à l’agriculture en passant par l’industrie.

3. Zero.1

Pompéi adore. La technologie de wifi par la lumière, qui peut passer par tous les types de lampes à LED et est compatible avec tous les smartphones, permet de proposer une visite inédite et historique du site. Elle pour­rait être utilisée de la même manière pour le Mudam ou pour un supermarché en période de distanciation et permettre de gérer les flux et les déplacements.

4. Vizz – Zenview

De l’idée de fournir des outils de relaxation à des employés à partir de la réalité virtuelle et augmentée, Mathias Keune a fait évoluer son produit vers Vizz, Covid-19 et confinement obligent… Vizz fournit des solutions clés en main à base de réalité virtuelle. Comme, par exemple, un tour à 360 degrés en VR pour l’Office du tourisme du sud du pays ou la visite d’une cabine d’hélicoptère.

5. Firis

L’outil d’excellence opérationnelle est utilisé par Bic, Chanel ou… ArcelorMittal. Il permet de gagner du temps sur de nouveaux concepts. L’Inspection du travail et des mines se servirait de l’outil pour équiper ses inspecteurs qui auraient toutes les infor­mations dont ils ont besoin sur une tablette lors d’un con­trôle. Idem pour la surveillance et la cartographie des mines du Luxembourg.

6. Syndesi – Univo

Une des dernières arrivées au Luxembourg-City Incubator est spécialisée dans l’optimisation des infrastructures des opérateurs de télécoms. Les opérateurs engloutissent des millions d’euros d’investissement chaque année pour s’adapter à l’évolution des technologies et des réseaux, là où les algorithmes stochastiques peuvent aider.

7. Polaar Energy

Un robinet qui fuit peut perdre jusqu’à 100 litres d’eau par jour, soit une facture de 150 euros par an. Ou jusqu’à 650 euros pour une chasse d’eau. Un tiers des sinistres européens sont liés à l’eau et coûtent près de 2.000 euros. D’où l’idée de Christophe Antoine et Romain Guillaud d’équiper les infrastructures de capteurs pour pouvoir détecter et corriger toute fuite.

8. Urban Timetravel

Comment redécouvrir le patrimoine en se plongeant dans l’histoire sans aller ouvrir de vieux livres pous­siéreux? Avec une visite guidée inédite, déjà propo­sée par l’Office de tourisme de la ville de Luxembourg. Dans un minibus amélioré et avec des lunettes de réalité virtuelle, le visiteur découvrira le Pfaffenthal de 1867 en traversant les rues d’aujourd’hui.

9. ClearImage

Le dispositif de reconnaissance d’images adossé à Nvidia permettra de retrouver un enfant perdu dans un supermarché, d’aider à la logistique des transports, d’éviter les erreurs dans les fabrications de commandes des restaurants et autres fast-foods ou en situation de mobilité. Les cas d’usage sont indéfinis pour cette intelligence artificielle, qui est intégrée dans la caméra.

10. Digital Devotion Group

Le groupe de Kaiserslautern, spécialisé dans l’intelligence artificielle, prête régulièrement un coup de main au Luxembourg. Comme pour l’application en réalité augmentée de la Ville de Luxembourg, développée autour de deux axes: des informations en scannant un arrêt de bus et un parcours décou­verte de sept stations avec des photos, des plans 3D ou des maquettes animées.

Cet article a été rédigé pour l’édition magazine de  Paperjam datée de décembre  qui est parue le 25 novembre 2020.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine, il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez réclamer un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via  [email protected]