POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Bâtiment T

Une nouvelle structure pour 1.200 réfugiés au Kirchberg



Le bâtiment T, au 90, boulevard Konrad Adenauer, devrait bientôt accueillir des réfugiés ukrainiens. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Le bâtiment T, au 90, boulevard Konrad Adenauer, devrait bientôt accueillir des réfugiés ukrainiens. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Le Kirchberg s’apprête à accueillir 1.200 réfugiés dans l’ancien bâtiment de la Cour de justice de l’Union européenne. L’ouverture de cette nouvelle structure d’accueil doit se faire dans les prochains jours.

La date exacte de son ouverture n’est pour le moment pas donnée. Ce sera «dans les prochains jours, mi-mai», indique le ministère des Affaires étrangères, qu’une nouvelle structure d’accueil pour les réfugiés ukrainiens verra le jour au Kirchberg. On sait déjà qu’elle se situera au 90, boulevard Konrad Adenauer, soit dans le «bâtiment T», ancien bâtiment de la Cour de justice de l’Union européenne. Il pourra accueillir 1.200 personnes.

Une séance d’information est prévue jeudi 12 mai à 18h30 à son sujet. Les résidents de la commune de Luxembourg pourront poser leurs questions au ministre de l’Immigration et de l’Asile, Jean Asselborn (LSAP), qui sera sur place.

5.245 demandes de protection internationale

Il ne s’agit pas d’une solution d’urgence,  comme c’était le cas dans le contrat de primoaccueil des réfugiés à Luxexpo the Box , qui prévoyait la mise à disposition du hall 7 pour une durée fixée du 15 mars au 10 avril. Ce qui avait suscité le débat, puisque les réfugiés qui y étaient logés avaient dû être transférés vers des tentes en dur, construites en urgence devant le Parlement européen, pour que puisse se tenir une exposition canine. Le nouveau centre au Kirchberg se veut «durable à moyen terme».

Il s’ajoute aux 19 structures d’hébergement déjà existantes au Luxembourg pour les personnes fuyant la guerre en Ukraine, pour un total de 2.000 places. Au 10 mai 2022, 1.500 étaient occupées. Le ministère anticipe la demande puisque, selon les derniers chiffres qui datent du 4 mai, 5.245 personnes ont introduit une demande de protection internationale au Luxembourg et 2.839 l’ont obtenue, dont 1.753 adultes (1.428 femmes et 325 hommes) et 1.086 mineurs. Pour comparer, 1.250 personnes avaient introduit une demande de protection internationale auprès du Grand-Duché sur l’ensemble de l’année 2021.