ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Jean-yves marié – Bim-y

«La communication des erreurs est essentielle»



223247.jpg

«Ce qui est important, c’est de corriger l’erreur immédiatement, d’en apprendre, et surtout de partager cet apprentissage à toute l’équipe pour éviter de la reproduire.» (Photo: Matic Zorman / Archives)

En amont de l’événement «Start-up Stories: Round 1» accueilli par le Luxembourg-City Incubator dans les locaux de la Host le mercredi 20 mars prochain et parrainé par la Bil, l’un des start-upper en lice, Jean-Yves Marié (Bim-Y), nous partage sa vision de l’entrepreneuriat.

D’où vous est venue l’idée de votre start-up?

Jean-Yves Marié . – «Nous avons créé une première entreprise en 2013 spécialisée en service après-vente dans le secteur du bâtiment et en consultance dans le cadre d’expertises. Ce fut l’occasion de constater un véritable problème de traçabilité en matière d’historique de maintenance, de même que pour obtenir la documentation ‘as built’ des bâtiments.

Nous avons alors voulu développer une solution qui permettrait de pallier ce problème, tout en incorporant des technologies innovantes, telles que le building information modeling et l’intelligence artificielle.

Quelles sont les qualités nécessaires pour lancer sa start-up?

«Il faut avant tout être créatif, mais dans le sens du ‘out of the box thinking’. De même, il faut être (très) persévérant et faire preuve d’une forte tolérance au risque.

Enfin, il faut pouvoir faire preuve d’une forte capacité d’adaptation et savoir se remettre en question continuellement, ainsi que le processus de création et de développement de la start-up.

On entend souvent qu’il est essentiel de faire des erreurs. Qu’en pensez-vous?

«Essentiel, non, mais les erreurs font partie de la vie de tout entrepreneur.

Ce qui est important, c’est de corriger l’erreur immédiatement, d’en apprendre, et surtout de partager cet apprentissage à toute l’équipe pour éviter de la reproduire.

C’est un point très important dans le cadre d’une start-up (qui va très vite). La communication des erreurs est essentielle pour prétendre à un développement plus serein.»

Vous pouvez vous inscrire au «Start-up Stories: Round 1» sur le site du Paperjam Club . Découvrez l’innovation à la Bil sur www.bil.com/innovation .