Yves Wagner (ACL)

«Une démarche un peu hypocrite envers Volkswagen»

05 Novembre 2015 15:39
Pour Yves Wagner, président de l’ACL, la responsabilité du scandale Volkswagen incombe aussi bien au constructeur allemand qu’aux États qui savaient.

Partagez en digest

Un scandale dont les responsabilités sont partagées, selon Yves Wagner